Le Brésil est sous le choc après le viol collectif d’une étudiante américaine et l’agression de son petit ami français dans un bus de Rio de Janeiro.

Colère et indignation. Depuis que les autorités ont révélé la violente agression dont a récemment été victime un couple de touristes franco-américain, le Brésil est en proie à une vague de colère et d’indignation. Les télévisions du pays ne cessent en effet de diffuser en boucle les images de deux suspects interpellés dans cette affaire. 

L’agression a duré près de six heuresLe couple d’étudiants a été agressé alors qu’il avait embarqué à bord d’un minibus dans le quartier touristique de Copacabana en direction de Lapa où il souhaitait faire la fête. Seulement ce voyage qui se voulait festif a pris une tournure dramatique lorsque trois hommes ont pénétré le véhicule et fait descendre tous les passagers sauf les deux étudiants étrangers âgés de 21 et 23 ans. Selon la presse locale, l’un des trois agresseurs aurait pris le volant du minibus tandis que les autres auraient frappé le jeune Français avec une barre de fer et violé la jeune Américaine. Tous les trois se seraient ainsi relayés pendant près de six heures. Les agresseurs auraient par ailleurs frappé leurs victimes et leur auraient volé leurs cartes de crédit pour effectuer des retraits, faire le plein et acheter de la nourriture. Ils auraient ensuite roulé jusqu’à l’endroit où logeait le couple de touristes pour lui voler d’autres cartes de crédit. 

Relâchés après plusieurs heures, les deux victimes souffraient, entre autres, d’une hémorragie de l’œil pour le jeune français et d’une fracture du nez pour la jeune américaine.

Publicité
Le troisième suspect en fuiteDès lundi, un porte-parole de la police brésilienne a indiqué que  deux suspects âgés de 20 et 22 ans ont été interpellés et que "le troisième criminel a été identifié". Ce dernier serait néanmoins toujours en fuite. Les autorités ont par ailleurs annoncé qu’une jeune Brésilienne, violée le 23 mars dernier dans des circonstances similaires, aurait reconnu ses agresseurs en découvrant les photos des trois suspects.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :