Six jours après que le Boeing de Malaysia Airlines a disparu en mer de Chine, plusieurs médias américains citant de hauts responsables assurent que l’avion a continué de voler pendant plusieurs heures après sa disparition des écrans radars. Les Etats-Unis ont même envoyé un navire sonder l’océan Indien.

©AFP

Six jours et toujours aucun trace du vol MH370. Pourtant, et après de multiples fausses pistes, les médias américains assurent que le Boeing 777 de Malaysia Airlines a continué de voler plusieurs heures après sa sortie des écrans radars. Citant de hauts responsables, ils affirment que l’avion disparu a transmis un signal automatique pendant près de quatre heures après l’enregistrement de sa dernière position. "D’après ce que je comprends, sur la base de nouvelles informations, pas nécessairement concluantes, mais nouvelles, la zone de recherches serait élargie à l’Océan indien", a ainsi déclaré jeudi le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

"C'est comme passer d'un échiquier à un terrain de football"

Publicité
Forte de cette nouvelle piste, la Marine américaine aurait en effet décidé d’envoyer un navire et un avion sonder l’océan Indien. Et alors que cet océan est le troisième plus vaste du monde, le commandant William Marks, de la 7e flotte américaine, a commenté au micro de CNN : "C'est comme passer d'un échiquier à un terrain de football". De leur côté, les autorités malaisiennes examineraient cette nouvelle piste avec une certaine réserve. Elles ne sont pas encore exprimées. "Si ces nouvelles informations étaient confirmées dans les prochaines heures par Kuala Lumpur, elles compliqueraient grandement les efforts de recherche de l’appareil", soulignent Les Echos. "Elles indiqueraient que l’avion (…) a soit volé sur plusieurs milliers de kilomètres supplémentaires, soit 'atterri' ou 'amerri' quelques part sans endommager, dans un premier temps, ses balises émettrices", expliquent-ils.

Près d’une semaine après la disparition du vol MH370 avec à son bord 227 passagers et membres d’équipage, le mystère reste donc entier.

Vidéo : une veillée à la bougie organisée à Kuala Lumpur pour les disparus du vol MH370

Publicité