Si la somme de 16 milliards de dollars évoquée par l'administration se confirme, la BNP Paribas devra payer la plus grosse amende jamais infligée par l'administration américaine.

© ronronement / Flickr

Selon l’agence Reuters, c’est le montant qui a été évoqué au cours des négociations entre la banque française et les autorités américaines. Si cette amende est confirmée, elle constituerait un record bien supérieur aux sommes demandées aux banques responsables de la crise des subprimes. Avec 13 milliards de dollars, c’est JP Morgan qui pour l’instant s’est vue infliger la plus grosse amende par le Trésor américain.

Lire aussi : Amende américaine de BNP Paribas : pourquoi le fisc français risque de trinquer...

Ce chiffre astronomique, n’est pour le moment pas définitif. Il s’agirait d’une réponse tactique des autorités américaines à la proposition faite par la banque de régler le litige à hauteur de 1 milliard de dollars. La somme définitive pressentie est celle de 10 milliards.

Publicité
Du côté politique, on déplore la décision américaine. Selon Arnaud Montebourg, cette amende est une "peine de mort" infligée au groupe alors que Laurent Fabius a haussé le ton sur RTLen évoquant d'éventuelles "conséquences négatives" sur la ratification du traité transatlantique. Le dîner entre Barack Obama et François n’aura donc eu aucune incidence sur l’administration financière américaine.
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet