Les présidents ont-ils un faible pour les actrices ? Tom Sizemore, l’ex-petit ami d’Elizabeth Hurley, affirme que l’actrice britannique aurait eu une liaison avec Bill Clinton quand celui-ci était à la Maison Blanche.

© Abaca Press

Les actrices ont visiblement la cote auprès des présidents. Après l’affaire Hollande-Gayet révélée par le magazine Closer, qui a secoué l’Elysée et signé la fin du couple François Hollande-Valérie Trierweiler, c’est à la Maison Blanche qu’une idylle s’est secrètement développée. Tom Sizemore, l’ex-petit ami d’Elizabeth Hurley, affirme que l’actrice a eu une liaison avec Bill Clinton lorsque ce dernier était à la Maison Blanche.

Une romance débutée en 1998Monica Lewinsky n’était donc pas la seule maîtresse de l’ancien président des Etats-Unis, si l’on en croit l’acteur américain, et le site Radar Online, qui s’est procuré l’enregistrement dans lequel Tom Sizemore révèle la relation amoureuse entre Liz Hurley et l’ancien chef d’Etat. L’histoire aurait débuté en 1998, à l’occasion d’une projection privée du dernier film de Tom Sizemore, Il faut sauver le soldat Ryan, au cours de laquelle il présente l’actrice à Bill Clinton. Sous le charme, le locataire de la Maison Blanche aurait, quelques temps plus tard, demandé à l’acteur le numéro de téléphone de Liz Hurley.

« J’envoie un avion pour venir te chercher »« Ecoute Elizabeth, je suis le président des Etats-Unis. Je n’ai pas de temps à perdre. Je passe mon temps à essayer d’empêcher qu’une guerre nucléaire n’éclate. J’envoie un avion pour venir te chercher » aurait ainsi déclaré Bill Clinton à une Liz Hurley surprise et visiblement hésitante. Mais trois heures plus tard, l’actrice débarquait à la Maison Blanche et y passait sa première nuit.

« J'adore Bill Clinton, vous savez, coquin mais gentil avec une voix très sexy »D’après Tom Sizemore, leur liaison a duré un an, et c’est Bill Clinton qui y aurait mis un terme quand il s’est rendu compte qu’il était en train de tomber amoureux. Des déclarations qu’Elizabeth Hurley démenti ce mercredi après-midi sur son compte Twitter. « Des histoires ridicules et risibles circulent sur moi et Bill Clinton. C'est totalement faux. Cette histoire est entre les mains de mes avocats » a indiqué l’actrice. L’actrice qui, en 2001, à l’occasion d’une interview accordée au Sunday Times, confiait néanmoins : « La politique peut être sexy. J'adore Bill Clinton, vous savez, coquin mais gentil avec une voix très sexy ».

Publicité
MIse à jour : Tom Sizemore a reconnu ce jeudi que ses révélations étaient fausses. « C'était juste le délire d'un drogué » a-t-il avoué au Huffington Post américain. « Je suis jamais allé à la Maison Blanche, je n'ai jamais rencontré Bill Clinton » a déclaré l'acteur en présence de son avocat. « Je ne démens pas avoir dit ces choses. Je ne me souviens pas de les avoir dites ».

Vidéo : Dany Boon ironise sur l'affaire Hollande-Gayet