Le sirop de Liège de chez Maurens vient de subir une grave polémique : son producteur l’a fait certifié "halal". 

Le sirop de Liège de chez Maurens est une "véritable institution" en Belgique selon le journal La Meuse. Bernard Maurens, l'homme à la tête de l’entreprise, n’avait pas vu la tempête venir quand il a décidé de faire certifier son sirop "halal".

Composé de jus de pomme et de poire, ce sirop est par nature en adéquation avec les règles musulmanes. La même recette est utilisée depuis 1902.

"L’idée de demander la certification halal ne vient pas de moi. J’ai décidé de faire les démarches parce que nos clients nous demandent tout le temps si nous sommes certifiés. De nos jours, tout se mondialise, alors il faut pouvoir répondre aux attentes de différents marchés. J’ai notamment un client britannique qui revend ses produits en Malaisie, il était donc important que nous ayons la certification halal", explique Bernard Maurens.

En effet, ce label permet d’augmenter les importations de l’entreprise et en majorité dans les pays du Moyen-Orient. De plus, le sirop était depuis quelques années déjà certifié par ce label ; il n’a fait que le renouveler.

Islamophobie ou guerre commerciale ?

Pourtant la polémique enfle. Surtout sur les réseaux sociaux. De nombreux tweets critiquaient cette labelisation, des propos parfois limite. "Je sais qu’il y a un climat d’islamophobie en Belgique en ce moment, mais à ce point-là... !", s’étonnait le patron de Maurens.

Publicité
Mais il y a peut-être une autre explication… Un expert du marché halal interrogé par La Libre Belgique explique : "Aucun produit certifié halal ne s’est fait allumer de la sorte en Belgique, et qu’on ne vienne pas me dire que c’est parce qu’on touche à un produit traditionnel. La kriek a aussi eu sa certification halal et on n’a jamais vu tant de réactions négatives. D’autant qu’ici, rien n’a été changé sur le produit. J’ai suivi les réseaux sociaux tout le week-end et il existe clairement des blogueurs anonymes qui sont là pour exciter les gens et appeler au boycott du sirop de Meurens. Pour des raisons économiques, certains verraient d’un très bon œil que le producteur renonce à sa certification halal face à ce tollé. Je connais notamment un producteur néerlandais, certifié halal en toute discrétion, qui doit se réjouir."

Depuis l’embargo russe, le marché du sirop de Liège s’est resserré car les produits à base de poire y sont interdits. Il faut donc pour ces entreprises trouver de nouveaux clients.

Vidéo sur le même thème : Un magasin de surgelés halal à Roubaix 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité