Très attendu par les Britanniques, le baptême du prince George aura lieu ce mercredi 23 octobre. Entre tradition modernité, le prince William et son épouse Kate ont opté pour une cérémonie en petit comité.

© Abaca Press

Trois mois après la naissance très attendue du prince George, voici l’autre événement tout aussi attendu par les Britanniques : le baptême du futur roi d’Angleterre. Le fils du prince William et de Kate sera baptisé ce mercredi 23 octobre à 15 heures (heure locale), au cours d’une cérémonie intime. Entre tradition et modernité, Kate et William ont décidé de faire les choses à leur manière.

Des invités triés sur le voletLe baptême aura lieu dans la chapelle du Palais Saint-James, un lieu qui signifie beaucoup pour le prince William, puisque c’est là qu’avait reposé la dépouille de Lady Di en 1997. Du côté de la liste des invités, celle-ci a été réduite au minimum. Kate et William voulaient en effet baptiser leur fils en toute intimité, de nombreux membres de la famille royale n’ont donc pas été conviés. Seront présents la reine et le prince Philip, le prince Charles et Camilla ainsi que les parents de Kate, le prince Harry, Pippa et James Middleton.

Six parrains et marrainesLe prince George, qui sera circoncis selon la tradition, portera également une robe de baptême, réplique parfaite de celle que portait la reine Victoria en 1841. L’originale, ayant été portée par 60 bébés royaux, était trop usée. Un nouveau modèle a donc été spécialement commandé à la couturière de la reine, Angela Kelly. Le futur roi d’Angleterre serait également entouré de ses parrains et marraines, dont seuls trois sont pour l’heure connus. Il s’agit d’amis d’enfance de Kate et William, Emilia Jardine-Paterson, Fergus Boyd et Hugh van Cutsem. Le prince Harry et Pippa Middleton en feront-ils aussi partie ? Mystère.

Publicité
Un photographe de starsUn photographe officiel a également été engagé pour immortaliser l’événement. Il s’agit de Jason Bell a révélé le Sunday Times, plus habitué aux couvertures de Vogue ou de Vanity Fair qu’aux événements protocolaires. De quoi dépoussiérer un peu la lourde tradition royale de la famille britannique.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :