Les cadavres de huit enfants ont été découverts ce vendredi à Cairns, en Australie. Une femme blessée était avec eux. La police a d’ores et déjà abandonné la piste du tueur en cavale.

Macabre découverte ce vendredi à Cairns, dans le nord-est de l’Australie. Selon l’AFP, les corps sans vie de huit enfants âgés de 18 mois à 15 ans ainsi qu’une femme agonisante ont été retrouvés dans une maison. Si la police ne veut pas confirmer la cause de leur mort pour le moment, les médias australiens parlent d’enfants poignardés.

Les enfants ont été découverts par leur grand-frère

La maison, située dans le quartier de Manoora dans la banlieue cosy de Cairns, a été placée sous scellés par la police scientifique. "La scène de crime a été circonscrite. Personne ne peut s’y rendre tant que les techniciens de la polices travaillent et tant que nous n’avons pas établi les circonstances du crime", a déclaré l’inspecteur Bruno Asnicar, officier de police local. Se serait le grand frère des victimes, âgé de 20 ans, qui aurait fait la terrible découverte.

La femme qui a été retrouvée blessée dans la maison se trouve maintenant dans un état stable et a été entendue par les enquêteurs. Âgée de 34 ans, il s’agirait de la mère des enfants, a expliquée Lisa Thaiday, sa cousine, qui s’est confiée à l’agence de presse australienne AAP. "Je n’arrive pas à le croire. Nous venons d’apprendre ce qui est arrivé à ces pauvres chéris", a-t-elle déploré.

"Ce soir le pays versera des larmes et diras des prières"

Les médias australiens ont déclaré que les enfants avaient été poignardés. Le journal local Cairns Post (article en Anglais) a quant à lui annoncé qu’ils avaient également été étouffés. Une information que la police n’a pas voulu confirmer. L’inspecteur Bruno Asnicar a tenté de rassurer la population en sous-entendant que la police n’était pas sur la piste d’un tueur en cavale. Il a néanmoins refusé de formuler des hypothèses quant à son identité.

Publicité
Alors que l’Australie est encore sous le choc après la prise d’otage qui s’est déroulée à Sydney il y a trois jours, le Premier ministre Tony Abbott a fait une déclaration dans laquelle il a reconnu "des jours difficiles" pour le pays et dénoncé un "crime innommable". "Ce soir le pays versera des larmes et diras des prières", a-t-il par ailleurs ajouté.

Vidéo sur le même thème - L'Australie rend hommage aux victimes de la prise d'otages 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité