Selon les médias belges, le chauffeur d’un taxi a reconnu les trois terroristes présumés qui étaient montés dans sa voiture peu avant les attaques. Il a ensuite mis la police sur une piste qui s’est révélée fructueuse. 

Ce n’est qu’après les attentats à l’aéroport et dans le métro de Bruxelles, mardi matin, qui ont fait une trentaine de mort, et la diffusion dans la journée de la photo des trois terroristes présumés, que le chauffeur de taxi est tombé des nues. Il avait transporté plut tôt dans la matinée les suspects qui, quelques minutes après être descendu devant l’aéroport, allaient déclencher plusieurs explosifs vers 8 heures du matin.

Ils ne voulaient pas qu'il touche leurs valises

Selon les médias belges, le chauffeur de taxi a fait savoir que les trois hommes avaient refusé qu’il touche leurs bagages. Très vraisemblablement parce que ces valises contenaient les explosifs qui feront un carnage dans l’aéroport bruxellois.

A lire aussi EN IMAGES Attentats de Bruxelles : les internautes se mobilisent sur la toile

En apprenant la triste nouvelle, le chauffeur de taxi a ensuite aiguillé les policiers en se souvenant que les trois terroristes étaient venus avec plus de trois bagages, contrairement à ce que laisse penser la photo de la vidéosurveillance de l’aéroport. Une nouvelle fouille a alors eu lieu à l’aéroport qui a permis de trouver une troisième bombe qui, elle, n’avait pas explosé.

Le chauffeur de taxi a sans doute, sans le savoir, sauvé des vies

Publicité
Dans la foulée, le chauffeur de taxi, accompagné de la police, est remonté jusqu’au lieu où il avait pris les trois hommes plut tôt dans la journée. Dans l’immeuble, qui se trouve à une dizaine de kilomètres de l’aéroport de Zaventem, les forces de l’ordre ont découvert un engin explosif contenant des clous, des produits chimiques et un drapeau de Daech, comme l’a annoncé le parquet fédéral.

Enfin, selon les médias belges, parce que son taxi n’était pas assez grand, le chauffeur a refusé de prendre tous leurs bagages. Il a peut-être, sans le savoir, sauvé de nombreuses vies…

Vidéo sur le même thème : Bruxelles: la terreur et les larmes

 

Publicité