Dans une vidéo de propagande, le groupe terroriste a mis en scène les neuf auteurs des attentats du 13 novembre. François Hollande a aussitôt réagi depuis l’Inde, où il se trouve pour une visite d’Etat.

Le groupe terroriste Etat islamique a publié dimanche une vidéo présentant les neuf auteurs des attentats du 13 novembre à Paris qui ont fait 130 morts, tout en menaçant la France et tous les pays de la coalition.

Les terroristes de Paris sont, selon cette vidéo postée sous le titre "Tuez-les où que vous les rencontriez", quatre Belges, trois Français et deux Irakiens. Si Brahim Abdeslam est montré en combattant sur les images, en revanche aucune trace de son frère, Salim, toujours en fuite et recherché par les polices d’Europe.

La vidéo a été publiée par la branche médiatique de Daech, Al-Hayat media center. Selon le Huffington Post, elle montre ces djihadistes "en train de commettre des atrocités, dont des décapitations et des exécutions par balles de personnes présentées comme des otages". La vidéo décrit les neuf terroristes comme des "lions" ayant mis "la France à genoux".

A lire aussiEtat islamique : sa nouvelle arme pour frapper l’Europe

"Aucune menace ne fera douter la France"

En visite d’Etat en Inde, François Hollande a réagi à ces menaces ce lundi, en déclarant qu’"aucune menace ne fera douter la France". "Rien ne nous effraiera, aucune menace ne fera douter la France sur ce qu'elle a à faire dans le combat contre le terrorisme (…) Ces images ne font que disqualifier les auteurs de ces crimes", a-t-il poursuivi.

Publicité
"Si j'ai pris des mesures pour prolonger l'état d'urgence, c'est bien parce que je sais que cette menace est là et que nous ne céderons en rien, ni sur les moyens de défendre notre pays ni sur les libertés", a conclu le président de la République.

Vidéo sur le même thème : Vidéo de Daech : "Rien ne nous effraiera" lance Hollande

 

Publicité