Quelques heures après les attentats en Belgique, "la frite Burger King" est devenue un emblème de résistance belge sur la toile. Il s’agit du visuel d’une publicité créée par la chaîne de restauration rapide en 2008.

De nombreux dessins ont fleuri sur la toile en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles qui ont visé l’aéroport et le métro de Bruxelles, mardi matin.

Parmi eux, le nouvel emblème de la résistance belge : celui d’une pub de frites en forme de doigt d’honneur. Pourtant, cette illustration n’a pas été créée pour l’occasion puisqu’il s’agit en fait d’une pub Burger King datant de 2008.

Elle a été utilisée lors d’une campagne pour le lancement d’un restaurant près d’Auckland en Nouvelle-Zélande, d’après Mashable.

A lire aussi- Attentats à Bruxelles : les images de l'évacuation du métro et de l'aéroport

Dans la publicité originale, la chaîne de restauration rapide invite les routiers à s’arrêter manger dans le fast-food juste avant un péage plutôt coûteux, à deux dollars néo-zélandais. Le restaurant propose d’ailleurs une réduction du même prix et conseille à ses clients de faire le geste présent sur l’affiche, lors du paiement au péage. Une façon de montrer aux automobilistes que la chaîne se sent concernée par la taxe qu’ils doivent subir sur la route.

Publicité
Aujourd’hui, l’image est reprise aux couleurs de la Belgique pour encourager les Belges à “garder la frite !”. Le cornet de patates frites serait donc devenu le nouveau "Je suis Charlie" belge.

Vidéo sur le même thème : Attentats de Bruxelles : entre émotion et récupération, les réactions de la classe politique française

Publicité