Tamerlan Tsarnaev, l’aîné des auteurs présumés de l’attentat du marathon de Boston, avait fait l’objet d’un signalement auprès de la CIA et avait été placé sur la liste des personnes à surveiller. Pourtant quelques mois plus tard, il disparait de cette liste. Le FBI est pointé du doigt. 

Les services de renseignements américains ont-ils failli ? Les attentats du marathon de Boston auraient-ils pu être empêchés ? C’est  une question qui devient récurrente depuis quelques jours. Tamerlan Tsarnaev, l’aîné des frères Tsarnaev, suspectés d’avoir commis les attentats du marathon de Boston le 15 avril dernier, avait fait l’objet d’un signalement par les autorités russes à l’automne 2011.

Signalé par la Russie dès 2011Un responsable du renseignement américain a indiqué ce mercredi que la CIA avait en effet été alertée le 28 septembre 2011 par le FSB, le Service de sécurité fédérale russe, sur les activités suspectes de Tamerlan Tsarnaev. Des informations, indiquant notamment deux dates de naissance possibles et le nom de Tamerlan Tsarnaev écrit en cyrillique, qui ont été partagées avec toutes les agences fédérales américaines. Des informations qui « étaient pratiquement identiques à ce que le FBI avait reçues en mars 2011 » et attiraient l’attention sur le fait que « Tamerlan pourrait être une personne d'intérêt », a indiqué ce responsable. « La CIA a demandé qu'il soit intégré au système de surveillance » des personnes susceptibles de commettre des actes terroristes.

Placé sur la liste des personnes à risqueTamerlan Tsarnaev a donc été placé sur la liste des personnes à risque dans le fichier du Centre national antiterroriste. Une base de données qui permet notamment de repérer les personnes sous surveillance lorsqu’elles prennent l’avion pour se rendre à l’étranger. Le départ de Tamerlan Tsarnaev pour la Russie au début de l’année 2012 avait donc ainsi été porté à la connaissance des autorités américaines. Mais en juin 2012, quelques mois plus tard,  « toutes les enquêtes à son sujet avaient été closes ». Son retour est donc passé inaperçu. En cause, une erreur d’orthographe, a déclaré lundi le sénateur républicain Lindsey Graham à des journalistes, après une conversation avec un haut responsable du FBI. Des déclarations réfutées par le responsable du renseignement. « Il n'y a eu aucune erreur dans les informations rentrées dans la base de données » a-t-il affirmé. L’enquête se poursuit.

Publicité
La peine de mort pour Djokhar Tsarnaev ?Tamerlan Tsarnaev a été abattu après des échanges de coups de feu avec les policiers. Son frère, Djokhar Tsarnaev, arrêté par les forces de l’ordre vendredi dernier après une véritable chasse à l’homme, a lui été inculpé ce lundi et encourt la peine de mort. La première audience est fixée au 30 mai prochain.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité