Alors que les Etats-Unis sont en deuil après les explosions meurtrières du marathon de Boston lundi, un cliché de l’évènement fait le tour des réseaux sociaux : celui d'un couple heureux de se retrouver après le drame.

De nombreuses images du marathon de Boston ont circulé ces deux derniers jours. Dans la plupart d’entre elles, on aperçoit la peur et l’horreur dans le regard des personnes présentes. Un témoin a cependant réussi à capturer un moment hors du temps, celui d’un couple heureux de se retrouver après les explosions. On peut en effet y voir un homme et une femme se prendre dans les bras, enfin réunis après le chaos. Si leur visage ne sont pas visibles, la posture de la femme, qui est sur le bout des pieds, en dit long sur la force de leurs retrouvailles. "Je voulais simplement montrer l'un de ces nombreux et incroyables moments de gentillesse et de générosité que je voyais autour de moi", a expliqué Megan Johnson, l’auteure du cliché.

Une image qui a fait le tour du monde en peu de tempsCe cliché a véritablement fait figure d’événement sur la toile puisqu’il a provoqué une agitation considérable sur les réseaux sociaux. La photo de Megan Johnson a été retweetée plus de 1.400 fois et vue près de 700.000 fois en en moins d’une journée.

Publicité
Ces d’images d’amour dans le chaosCe moment d’affection capturé en image dénote avec le contexte chaotique. Dans le même esprit, le cliché  du photographe Richard Lam avait lui aussi fait beaucoup de bruit. Il avait en effet saisi l’image d’un couple qui s’embrassait sur le bitume durant les émeutes de Vancouver (Canada) en juin 2011.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

14 commentaires

tes parents devraient

Portrait de stvi

 stvi

 tes parents devraient t'interdire l'ordinateur après 19h00 ça empêche de dormir ...et profite des vacances pour recopier dix fois "retraiter s'il se conjugue n'a pas la même signification que le nom commun retraité " 

Votez pour ce commentaire: 

stvi a dit : tes parents

Portrait de bena11

La vie est un cirque.

“Toujours se battre, jamais s’abattre, mort je me relèverai.”

stvi a dit :

 tes parents devraient t'interdire l'ordinateur après 19h00 ça empêche de dormir ...et profite des vacances pour recopier dix fois "retraiter s'il se conjugue n'a pas la même signification que le nom commun retraité " 

  Du n'imorte quoi,

 

.

 

Au mois de juin 1902, la Zaouïa voit débarquer un personnage étrange, une jeune et belle européenne à cheval, habillée en cavalier arabe et qui se fait appeler Mahmoud Saâdi. C'est Isabelle Eberhardt. Née à Genève en 1877, sans filiation paternelle établie et dans la douleur d’une mère russe de confession protestante, juive d’origine. Isabelle Eberhardt découvre à vingt ans le désert. Durant sa courte vie, cette femme de lettres, souvent vêtue en homme, mène une vie aventureuse en Algérie et au Sahara, épouse un autochtone, se convertit à l'islam. Elle découvre Lella Zineb comme une vision : «Une femme portant le costume de Boussaâda, blanc et très simple, est assise. Son visage bronzé par le soleil, car elle voyage beaucoup dans la région, est ridé. Elle approche de la cinquantaine, dans les prunelles noires des yeux au regard très doux, la flamme de l'intelligence brûle, comme voilée par une grande tristesse.

 

Tout dans sa voix, dans ses manières, et dans l'accueil qu'elle fait aux pèlerins dénote la plus grande simplicité. C'est Lalla Zineb, la fille et l'héritière de Sidi Mohamed Belkacem». Eberhardt se confie à Lalla Zineb. Elle lui parle de ses angoisses, de sa recherche d'absolu, de ses errances, de sa folie des hommes, de ses passions pour les femmes. Lalla Zineb l'écoute sans broncher et finit par lui dire : «Ma fille... j'ai donné toute ma vie pour faire le bien dans le sentier de Dieu... Et les hommes ne reconnaissent pas le bien que je leur fais. Beaucoup me haïssent et m'envient. Et pourtant j'ai renoncé à tout : je ne me suis jamais mariée, je n'ai pas de famille, pas de joie.» Quelque chose semble unir à jamais ces deux femmes, de mondes tellement différents, mais liées dans leur solitude d'être réfractaires, coupables de vouloir disputer aux hommes leur place. Eberhardt quitte El Hamel, «ce coin perdu du vieil islam, si perdu dans la montagne nue et sombre, et si voilé de lourd mystère». Elle écrira plus tard qu'elle ne s'est jamais sentie aussi proche de quelqu'un comme de Lalla Zineb.

 

Le temps passe, Lalla Zineb assoit de jour en jour son autorité et sa réputation gagne tout le pays. Le gouverneur général demande à ce qu'on surveille aussi ses conversations avec Eberhardt et le capitaine Crochard adresse très souvent des rapports à l'état-major où il la dépeint comme une femme dangereuse, manipulée par les Mokrani.

 

De son côté, Sidi Mohamed ne désarme pas. Chaque année il adresse une requête au gouverneur pour lui demander l'intervention de la France et la restitution de son bien. Sept années ont passé depuis que Lalla Zineb a pris la tête de la Zaouïa. Elle est minée par les conflits, fatiguée par les voyages, ses bonnes œuvres et les travaux gigantesques qu'elle a entrepris. Elle est tout le temps secouée par une bronchite qui ne passe pas.

 

Au mois de mai 1904, Sidi Mohamed reçoit une lettre confidentielle du gouvernorat général : «Cher Cheikh, vous qui êtes un marabout devez connaître la patience. Nos médecins viennent de nous avertir que Lalla Zineb est atteinte d'une tuberculose et qu'elle n'en a pas pour longtemps. Patientez.» En effet, Lalla Zineb meurt à El Hamel, le samedi 19 novembre 1904. Le médecin militaire français, le docteur Sylvestre, constate qu'elle est décédée des suites d'une crise cardiaque due à une insuffisance respiratoire.

 

Femme libre et insoumise, elle meurt après avoir triomphé, non seulement de la volonté d'un homme, mais de toute une administration coloniale à qui elle a fait comprendre, dans la lignée d’une Fatma N’Summer, qu'on peut être femme et «indigène» sans renoncer à son droit, sa dignité et sa mission.

 

.

 

Votez pour ce commentaire: 

bena11 a dit : stvi a dit :

Portrait de Tiro liro liro

"N'oublie pas de danser, même si tu es triste"...

bena11 a dit :

stvi a dit :

 tes parents devraient t'interdire l'ordinateur après 19h00 ça empêche de dormir ...et profite des vacances pour recopier dix fois "retraiter s'il se conjugue n'a pas la même signification que le nom commun retraité " 

  Du n'imorte quoi,

 Qu'est-ce que vous arrive Ben ? 

Votre "imprimante" à repris du service ?

 

La vie est un cirque... mais votre numéro est malvenu dans ce sujet !  

Votez pour ce commentaire: 

Marilisa. a dit : bena11 a

Portrait de bena11

La vie est un cirque.

“Toujours se battre, jamais s’abattre, mort je me relèverai.”

Marilisa. a dit :

bena11 a dit :
stvi a dit :

 tes parents devraient t'interdire l'ordinateur après 19h00 ça empêche de dormir ...et profite des vacances pour recopier dix fois "retraiter s'il se conjugue n'a pas la même signification que le nom commun retraité " 

  Du n'imorte quoi,

 Qu'est-ce que vous arrive Ben ? 

Votre "imprimante" à repris du service ?

 

La vie est un cirque... mais votre numéro est malvenu dans ce sujet !  

 

 

,

 

C'est une querelle de bonnes-femmes, je préfère ne pas m'en occuper...

 

 

.

 

Votez pour ce commentaire: 

Que cette dame n'oublie pas

Portrait de capucine 38

Que cette dame n'oublie pas qu'elle est aussi journaliste. Etre la maitresse du président lui fait enfler les chevilles.

Elle nous coute plus que cher, il faut qu'elle revienne sur terre. De quel droit a-t-elle droit à tant de personnes à son service ? Elle n'est que la maitresse ,  moi j'aurais honte à sa place de tant me faire remarquer.

Votez pour ce commentaire: 

le retour de Millie-Chris

Portrait de mario046

tan pi pou lé fote

(Commentaire supprimé par l'utilisateur.)

Votez pour ce commentaire: 

mario046 a dit : le retour

Portrait de Tiro liro liro

"N'oublie pas de danser, même si tu es triste"...

mario046 a dit :

 le retour de Millie-Chris pour encore critiquer les coms des gens.

 

Mario046

C'est de la méchanceté gratuite ce que vous dites ! 

Ou alors si pour vous rendre intéressant... c'est vraiment nul ! 

 

Votez pour ce commentaire: 

Marilisa. a dit : mario046 a

Portrait de mario046

tan pi pou lé fote

Marilisa. a dit :

mario046 a dit :

 le retour de Millie-Chris pour encore critiquer les coms des gens.

 

Mario046

C'est de la méchanceté gratuite ce que vous dites ! 

Ou alors si pour vous rendre intéressant... c'est vraiment nul ! 

 

chut elle est ou la méchanceté ?

 

Votez pour ce commentaire: 

mario046 a dit : le retour

Portrait de ..Chris

mario046 a dit :

 le retour de Millie-Chris pour encore critiquer les coms des gens.

 

Le retour ? mais je ne suis jamais partie. Et si je critique, que faites-vous d'autres ? vous me critiquez et vous n'avez même pas remarqué que Capucine récrimine comme votre favorite Valérie T.  !

 

Mais il semblerait que vous trouviez normal que les participants écrivent n'importe quoi (parce qu'ils se trompent de sujet ?) dans un sujet aussi triste que cet attentat !

 

Pour vous montrer que ma critique était faite à bon escient (contrairement à la vôtre à mon égard) :

 

 

Votez pour ce commentaire: 

Millie-Chris a dit : mario046

Portrait de mario046

tan pi pou lé fote

Millie-Chris a dit :

mario046 a dit :

 le retour de Millie-Chris pour encore critiquer les coms des gens.

 

Le retour ? mais je ne suis jamais partie. Et si je critique, que faites-vous d'autres ? vous me critiquez et vous n'avez même pas remarqué que Capucine récrimine comme votre favorite Valérie T.  !

 

Mais il semblerait que vous trouviez normal que les participants écrivent n'importe quoi (parce qu'ils se trompent de sujet ?) dans un sujet aussi triste que cet attentat !

 

Pour vous montrer que ma critique était faite à bon escient (contrairement à la vôtre à mon égard) :

 

 

certain même beaucoup viennent commente ou autre, et voila Millie Chris qui viens critiquer le coms ou la personne. pauvre femme mure qui n'a plus rien a faire.

 

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité