Un homme armé d’un couteau s’en est pris à des passants, mercredi soir dans un quartier du centre de Londres, en Angleterre. Une femme a été tuée et plusieurs autres personnes blessées. La piste terroriste n'est pas exclue. 

Le centre de Londres, a été le théâtre d’une violente attaque mercredi soir. Un homme armé d’un couteau a en effet attaqué des passants dans la rue. Selon les premiers éléments communiqués, une femme d’une soixantaine d’années a été tuée, et autres personnes ont été blessées. On ignore encore dans quel état ces dernières se trouvent. L’agresseur a quant à lui a été arrêté un peu après, dans un autre quartier du centre de la capitale, à Bloomsbury, près du British Museum. Il a été maîtrisé par un agent de police à l’aide d’un taser.

A lire aussi – Appel à témoins : un fiché S activement recherché par la gendarmerie

Un risque d’attentat "hautement probable"

"Les premiers indices suggèrent que la santé mentale est un facteur important dans cette affaire et c’est l’une des principales pistes de l’enquête", a déclaré le commissaire adjoint de la police métropolitaine de Londres, Mark Rowley. "Mais bien sûr, à ce stade, il nous faut garder un esprit ouvert quant au mobile et en conséquence la motivation exacte reste l’un des pistes que nous devons explorer", a-t-il ajouté, précisant que la "motivation terroriste" n’était pas exclue. Une enquête va donc être menée en lien avec les services de lutte antiterroriste. Actuellement au Royaume-Uni, le niveau de menace terroriste est de 4 sur une échelle de 5 et ce, depuis août 2014. Un attentat y est donc "hautement probable", rappelle BFM TV qui cite le chef de la police de Londres, Sir Bernard Hogan-Howe.

Publicité
"On a tous un rôle, en jouant les yeux et les oreilles de la police, pour s’assurer que la sécurité est bien garantie à Londres", a de son côté indiqué Sadiq Kkan, le maire de la ville dans un communiqué.

Terrorisme : Londres mobilise 600 policiers armés supplémentaires

Publicité