Une Argentine a accouché en décembre 2016 alors qu'elle était dans le coma. Aujourd'hui sortie de son "état vagétatif", elle vient de se remettre à parler et de découvrir l'enfant qu'elle a mis au monde dans son sommeil.

En Argentine, une jeune femme a donné naissance à son bébé alors qu'elle était dans le coma depuis novembre dernier. Victime d'un traumatisme crânien, elle a repris doucement conscience. Son frère a annoncé sur Facebook que la maman venait tout juste de se remettre à parler.

L'accouchement a été déclenché un 24 décembre

L'histoire a commencé en novembre 2016. Amelia Bannan, une policière enceinte de cinq mois est blessée dans un accident de voiture puis est plongée dans le coma. Son état végétatif n'a eu aucune incidence sur le foetus qui a continué de grandir. Le 24 décembre, l'accouchement est déclenché par les médecins. La jeune femme donne ensuite naissance à un petit garçon, Santino.

Depuis sa naissance, le nourrisson a été régulièrement en contact avec sa maman qui était dans un éveil non répondant. Steven Laureys, directeur du Coma Science Group à l'Université de Liège (Belgique) a précisé au Hufftington Post : "Dans le cas de cette jeune femme, cela me semble évident qu’avoir été confrontée à son bébé l’a stimulée. Il est très important que les patients aient leurs proches près d’eux."

À lire aussi - Isère : un bébé retrouvé mort, la tête coincée entre les barreaux de son lit

Publicité
Après avoir repris conscience tout doucement, elle s'est remise à parler jeudi dernier, a annoncé son frère sur son compte Facebook. "Ses premières réponses aux questions qu’on lui a posées étaient… oui… non… Amen... Depuis 15 h, elle n’a pas arrêté de bouger, de dire des phrases que peu de gens pouvaient comprendre", a-t-il écrit sur le réseau social.

En vidéo sur le même thème : Accouchement en plein vol