Il y a deux ans, les photos de ses parties intimes postées « par erreur » sur Twitter avaient coûté sa place de député à Anthony Weiner. Aujourd’hui en campagne pour la mairie de New York, la presse américaine vient de révéler qu’il avait envoyé d’autres photos via le réseau social.

Le sexe d’Anthony Weiner arrêtera-t-il un jour de faire la Une de la presse américaine ? Il y a deux ans, ce député démocrate était au cœur du scandale après que des photos de ses parties ont atterri sur Twitter. En juin 2011, Anthony Weiner veut envoyer à l’une des jeunes femmes qui le suit sur le réseau social des photos de son sexe (dissimulé toutefois derrière son caleçon mais dont l’état d’excitation ne faisait aucun doute), mais visiblement trop empressé, il les poste sur sa page personnelle, et donc publique, au lieu de les envoyer via la messagerie. Un scandale qui l’avait contraint à s’excuser publiquement mais qui lui a coûté sa place de député.

Publicité
Nom de code : « Carlos Danger »Aujourd’hui, Anthony Weiner est de retour en politique. En mai dernier, il a annoncé sa volonté de briguer la mairie de New York en 2014. C’était sans compter sur un retour de flammes. Ce mardi, Anthony Weiner a dû improviser une conférence de presse. Certains journaux américains venaient en effet de révéler que l’élu avait, malgré le scandale, continué d’envoyer d’autres photos de son anatomie (sans caleçon cette fois-ci) à d’autres jeunes femmes sur Twitter, sous le pseudonyme de « Carlos Danger ». Anthony Weiner a reconnu les faits, mais n’entend pas se retirer à nouveau de la scène politique : il s’attendait à ces nouvelles révélations. « J'ai dit que de nouveaux messages et de nouvelles photos feraient surface et c'est ce qui est arrivé aujourd'hui » a-t-il déclaré. « Je l'aime, je lui ai pardonné »Anthony Weiner a même pu compter sur le soutien de son épouse. « Anthony a fait de terribles erreurs avant sa démission du Congrès, mais aussi après » a admis Huma Abedin. « Je l'aime, je lui ai pardonné, je crois en lui et, comme nous l'avons toujours dit, nous passons à autre chose » a-t-elle réaffirmé. « Notre mariage a affronté des défis qui sont allés bien au-delà de ma démission du Congrès. Comme je l'ai dit par le passé, les choses que j'ai faites étaient une erreur et elles ont blessé ma femme » a ajouté Anthony Weiner. Une partie de son électorat aussi certainement. Réussira-t-il à reconquérir ceux qui le suivaient ? Pour l’heure, les sondages le donnent favori à l’investiture démocrate.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité