Les salariés anglais pourraient bientôt être soumis à un test d’alcoolémie avant de se rendre au bureau. La société AlcoSense a mis au point un détecteur d’alcool tactile, qui permet de mesurer le taux d’alcoolémie présent dans le sang.

La Grande-Bretagne va tester une nouvelle machine, appelée TruTouch, capable de mesurer en moins de 10 secondes le taux d’alcool présent dans le sang. Les salariés anglais pourraient donc très bientôt se voir soumis à un teste d’alcoolémie avant de prendre leurs fonctions. Les premiers à tester la machine seront les personnes employées dans les domaines de l’administration, de la santé, dans les hôpitaux publics et dans les entreprises de transports, sécurité et loisirs. Muni d’un lecteur à infrarouge, l’employé n’aura qu’à poser son doigt sur la machine avant que le résultat n’apparaisse, 10 secondes plus tard. Cette rapidité permettra de contrôler environ 300 employés en 1’heure a-t-on expliqué.

L’objectif d’AlcoSense est d’ensuite installer ce genre de machines partout en Angleterre. Les clients des cinémas, bars, stades de foot ainsi que des hôpitaux anglais pourraient donc être très prochainement testés !

Publicité
Cette pratique fait déjà polémiqueMais cette nouvelle mesure suscite déjà de nombreuses réactions. L’avocat du travail, Philip Landau, rappelle que les employés ont le droit de refuser ce test. Il ajoute que "ce n'est pas parce que les entreprises sont dotées d'un nouveau gadget que c'est une raison pour tester leur personnel". De plus avant d’utiliser cette machine, les employeurs doivent avoir de réels doutes sur l’état de santé de la personne testée. Dave Prentis, secrétaire général du syndicat Unison, juge lui que "si les salariés ont un problème avec l'alcool, leurs employés ne devraient pas s'appuyer sur un gadget pour les piéger, mais plutôt leur apporter leur soutien." 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité