Selon le quotidien Bild, l'amante du copilote serait enceinte. Toutefois, leur histoire d'amour semblait battre de l'aile.

Chaque jour charrie son lot de nouvelles informations sur la vie privée d’Andreas Lubitz, le copilote de l’Airbus A320 et principal responsable du crash aérien, le 24 mars, dans les Alpes.

Dernièrement, après avoir caché qu’il était en arrêt maladie le jour du vol, les enquêteurs ont mis la main sur des examens médicaux révélant que l’homme de 28 ans souffrait d’une déficience visuelle susceptible de s’aggraver. Une perte visuelle qui aurait obéré ses chances de promotion : celui-ci voulait être pilote de long-courrier pour la Lufthansa. Plus grave, Andreas Lubitz souffrait de problèmes psychologiques et avait fait en 2009 une première dépression avant d’en refaire une autre l’année dernière, après une rupture amoureuse.

A lire aussi - La vie privée d’Andreas Lubitz au cœur de l’enquête

Plus récemment, le témoignage d’une ancienne petite amie avait montré les troubles du comportement du jeune copilote. « Il devenait de plus en plus clair qu’il avait un problème. Pendant les discussions, il craquait et me criait dessus. », a ainsi déclaré samedi dernier au Bild, Maria W., une hôtesse de l’air âgée de 26 ans. "Un jour, je vais faire quelque chose qui va changer tout le système, et tout le monde connaîtra mon nom et s'en souviendra", aurait confié l’Allemand à son ex-petite amie.

"Il avait des gros soucis de sautes d’humeur"

Aujourd’hui l’on apprend que le copilote de la Germanwings allait devenir père. C’est en tout cas ce qu’annoncent les journaux allemands. Ainsi du Bild, dont plus de 20 journalistes travaillent sur les suites du drame aérien selon Le Figaro, qui rapporte que l’ex-petite amie du copilote, professeur dans le secondaire, aurait annoncé il y a deux semaines être enceinte à ses élèves. Une source prétend même que les deux allaient se marier prochainement.

A lire aussi - Andreas Lubitz a-t-il prémédité son geste ?

Publicité
Toutefois, le tableau semble moins idyllique. La future mère aurait ainsi annoncé à Andreas Lubitz, la veille du drame aérien, son envie de rompre avec lui et de quitter le domicile commun. Selon un proche de la femme, celle-ci aurait soupé de son comportement dirigiste et lunatique : "Elle disait qu'il était très gentil et attentif mais qu'il avait des gros soucis de sautes d'humeur", a-t-il confié. D’après le tabloïd allemand, les deux amants se seraient rencontrés il y a sept ans et auraient entretenu une relation faite de ruptures et de réconciliations… jusqu’à la veille du drame apparemment.

Vidéo sur le même thème: Le père d'Andreas Lubitz "éffondré"