La plateforme de vente sur internet, Amazon, s’est retrouvée au cœur d’une violente polémique pour avoir distribué des tee-shirts aux slogans douteux.
 

C'est ce qu'on appelle un message de très mauvais goût. La société de vente en ligne Amazon a créé la polémique en déclinant  le fameux slogan "Keep calm and…" (Reste calme et…) de manière douteuse.  Ainsi les internautes avaient-ils la possibilité, pour une somme comprise entre 15 et 20 euros, d'acheter des tee-shirts incitant au viol ou au meurtre. Par exemple, on pouvait lire des mots d'ordre comme " Reste calme et violez-les" ou "Reste calme et poignarde-moi".

La plateforme internet n'a pas mis longtemps à être submergée de mails indignés qui dénonçaient une manière de se "faire de l’argent sur la violence domestique". Harriet Harman, figure du parti travailliste britannique, leur a emboîté le pas, jugeant la chose "absolument scandaleuse ". Michael Fowler, le créateur de la société qui fabrique les tee-shirts, Solid Gold Bomb, a présenté ses excuses sur le site de la société : "Aucun mot ne peut exprimer ce que je ressens à propos de ce qui s’est passé, et je ne souhaite promouvoir ce grave problème d’aucune manière. Nous n’avons jamais eu l’intention de propager des slogans violents ou de mauvais goût. C’était une erreur" rapporte le Daily Mail.

Publicité
Sur sa page Facebook, Solid Gold Bomb a tenté de se dédouaner en expliquant que c'est un programme informatique qui est à l'origine du flocage. La piste de l'erreur humaine écartée, la société a eu bon dos d'incriminer une erreur informatique. La société, dont les messages sur tee-shirts avaient déjà fait scandale par le passé, se serait en tout cas bien passée de cette mauvaise publicité alors que l'on célèbre la Journée des Droits de la Femme à travers le monde ce vendredi 8 mars.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité