Les députés ont élu, ce mardi à bulletin secret, Angela Merkel chancelière d’Allemagne pour la troisième fois. Elle dirigera, pendant quatre ans, une "grande coalition" avec les sociaux-démocrates (SPD). 

© AFP

Angela Merkel (CDU) a été réélue pour la troisième fois chancelière fédérale d’Allemagne. Elue ce mardi par les députés avec une écrasante majorité pour un mandat de quatre ans, elle formera une coalition avec les sociaux-démocrates (SPD).

Près de trois mois après les élections législatives allemandes, Angela Merkel a officiellement été réélue chancelière allemande. Cette conservatrice, âgée de 59 ans, dirige la première puissance économique européenne depuis 2005. Il s’agit de la première femme à assurer ces fonctions dans son pays.

Angela Merkel dispose de 80% des sièges du Bundestag, le parlement allemand. Son parti, la CDU ainsi que la branche bavaroise CSU comptent 311 sièges depuis les élections législatives du 22 septembre. Les sociaux-démocrates (SPD) disposent, quant à eux, de 193 sièges.

Un premier déplacement en France 

Tout juste élue, Angela Merkel se rendra ce mardi chez le président fédéral, Joachim Gauck. Elle tiendra son premier conseil des ministres en fin de journée. Ce jeudi, la chancelière allemande se rendra au sommet européen qui aura lieu à Bruxelles.

Le premier déplacement de son troisième mandat se fera en France, comme le veut la tradition. Frank-Walter Steinmeier (SPD), le ministre des Affaires étrangères du nouveau gouvernement d’Angela Merkel fera également le déplacement.

Publicité
Ce nouveau gouvernement prévoit la création d’un salaire minimum à 8,50 euros de l’heure, d’un mécanisme de limitation de la hausse des loyers ainsi qu’une amélioration des petites retraites.