Un attentat-suicide orchestré samedi dans l'est de l'Afghanistan a fait au moins 33 morts et plus de 100 blessés. Il pourrait s'agir d'une attaque commise par l'Etat islamique. 

Au moins 33 personnes ont été tuées samedi dans un attentat-suicide devant une banque de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, ont annoncé les autorités locales, citées par l'AFP. Plus de 100 personnes ont également été blessées. 

Il s'agit de l'attentat le plus sanglant en Afghanistan depuis novembre alors qu'un kamikaze s'était fait exploser au milieu des spectateurs lors d'un match de volley-ball, tuant 57 personnes. 

Un lien avec l'EI ? 

Le président afghan Ashraf Ghani a de son côté rapidement condamné cet attentat qui a également coûté la vie à des enfants, et déclaré que de tels "attentats terroristes dans des lieux publics" sont en fait "les plus lâches". Selon ce dernier, l'Etat islamique (EI) aurait revendiqué l'attentat. 

Publicité
Shahidullah Shahid, ex-porte-parole des talibans pakistanais du TTP limogé après avoir fait allégeance à l'EI, aurait revendiqué auprès de l'AFP cet attentat-suicide mais il était encore impossible, quelques heures après, de confirmer ses liens ou non avec l'organisation terroriste.

En vidéo sur le même thème - Afghanistan  : nouvel attentat-suicide devant une banque