La police de Pretoria (Afrique du Sud) a indiqué ce jeudi que le principal enquêteur chargé de l’affaire Pistorius est lui-même accusé de sept tentatives de meurtre. Les détails de ce rebondissement.

L’affaire rebondit. Alors qu’Oscar Pistorius est accusé du meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, la police de Pretoria, en Afrique du Sud, a révélé ce jeudi que le principal policier chargé d’enquêter sur cette affaire traîne lui-même de grosses casseroles. Il est en effet accusé de sept tentatives de meurtre pour avoir tiré sur un taxi afin de tenter de l’arrêter en 2009. "Nous avons été informés hier (mercredi) que les accusations de tentatives de meurtres avaient été rétablies contre Hilton Botha", a ainsi annoncé le porte-parole de la police, Neville Malila. Cette déclaration est intervenue au moment même où l’athlète paralympique arrivait au tribunal pour une nouvelle audience, provoquant un véritable coup de théâtre dans cette affaire qui secoue actuellement les Sud-Africains.

Publicité
Pistorius sera-t-il libéré sous caution ?Alors qu’Oscar Pistorius affirme avoir tué sa petite amie par accident, la confondant avec un cambrioleur, la défense a demandé sa remise en liberté sous caution. Le tribunal devrait statuer vendredi sur cette demande. L’athlète est accusé de meurtre avec préméditation pour avoir tiré à plusieurs reprises sur la jeune mannequin de 29 ans dans la nuit de la Saint-Valentin. L’accusation le soupçonne de l’avoir tuée de sang-froid.

Le corps de Reeva Steekamp a été inhumé mardi dans la plus stricte intimité familiale. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :