Condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements au Mexique, la française Florence Cassez a déposé un recours en justice. Son affaire sera ainsi réexaminée le 23 janvier prochain par la Cour suprême.

Nouvel espoir pour Florence Cassez. Le service de presse de la Cour suprême du Mexique a récemment annoncé que son affaire sera réexaminée le 23 janvier prochain par cette instance. La Française condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements au Mexique a en effet déposé un recours en justice pour demander sa libération immédiate.

Une libération immédiate ?D’ici une dizaine de jours, les cinq membres de la plus haute instance juridictionnelle du pays dans lequel la ressortissante française est détenue depuis 2005, vont ainsi discuter sur la base d’un rapport présenté par le juge Olga Sanchez.. En 2012, la Cour suprême avait déjà examiné le cas de Florence Cassez. Ses membres n’étaient cependant parvenus à aucun accord relatif à la proposition présentée par le juge Arturo Zaldivar. Ce dernier avait alors proposée la libération immédiate de la Française.

Publicité
Une mise en scène de leur arrestationFlorence Cassez a été arrêtée en 2005 au Mexique avec son ancien compagnon, Israel Vallarta. Suite à l’arrestation du couple de trentenaires accusé d’enlèvements, l’agence fédérale d’investigation avait monté une véritable mise en scène dans laquelle l’on voyait la prétendue arrestation de la Française et de son ami filmée en direct dans un ranch.  Selon le juge Zaldivar, c’est cette "mise en scène contraire à la réalité" qui a faussé la procédure. Des irrégularités dans le traitement de cette affaire ont d’ailleurs été reconnues par quatre des juges de la Cour suprême. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité