Ce jeudi, des membres de Daech ont une nouvelle fois attaqué le patrimoine culturel irakien. Cette fois-ci, un site historique à été détruit à l'aide de bulldozers. 

Seulement quelques jours après la destruction d’œuvres d'art dans le musée de Mossoul, l’État islamique (EI) a saccagé la cité historique de Nimroud, avec des bulldozers. Une cité assyrienne fondée au XIIIème siècle avant Jésus-Christ et dont on ignore aujourd'hui l'état. Face à cette guerre contre la culture, les spécialistes sont horrifiés et craignent la destruction d'autres sites emblématiques.

Des bulldozers contre une cité historique

Ce jeudi, c'est Nimroud, une citée fondée au XIIIème siècle avant JC et située à 30 kilomètres au sud-est de Mossoul qui a subi le courroux de l’État islamique. L'EI a "pris d'assaut la cité historique de Nimroud et a commencé à la détruire avec des bulldozers", a annoncé le ministère du Tourisme via Facebook. L'attaque s'est déroulée peu après la prière de la mi-journée. Un responsable des antiquités sous couvert d'anonymat a confié qu'il était, à l'heure actuelle, impossible de "mesurer l'ampleur des dégâts".

Le patrimoine irakien en péril

Pourquoi tant de haine envers des statues ou fondations historiques ? Car selon les djihadistes, tombes et statues favorisent l'idolâtrie. Dans la précédente vidéo montrant la destruction du musée de Mossoul, un soldat de Daech clamait : "musulmans, ces reliques que vous voyez sont les idoles qui étaient vénérées à la place d'Allah il y a des siècles". Les spécialistes et archéologues ont, depuis ces destructions, fait part de leur crainte d'assister, impuissants, au saccage d'autres lieux archéologiques. Interrogé par l'AFP, Abdelamir Hamdani, un archéologue irakien de l'université Stony Brook à New York, a affirmé que la cité de Hatra serait "la prochaine cible". "Tout le monde s'y attendait. Le dessein des djihadistes est de détruire le patrimoine irakien, site après site", a-t-il ajouté.

Le saccage du musée de Mossoul

Publicité
Visiblement, rien ne semble arrêter Daech, pas même l'histoire. Il y a à peine dix jours, un groupe de djihadistes avait détruit des statues antiques du musée de Mossoul, en Irak. Situé à 30 kilomètres du dernier site saccagé, le musée se trouvait également dans la zone contrôlée par l'EI. Force est de constater que Daech a pour objectif de raser ces terres. La communauté internationale s'était indignée de ce premier acte de destruction. Le 26 février dernier, l'UNESCO avait déploré "une tragédie culturelle".

Vidéo sur le même thème - Daech saccage le musée de Mossoul en Irak 

mots-clés : Etat islamique

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité