C'est le montant déboursé par un collectionneur asiatique pour s'offrir la toile de Vincent Van Gogh, "L’allée des Alyscamps ", vendue mardi à New-York. 

L’œuvre de Van Gogh, "L’allée des Alyscamps", a été vendue mardi pour 66 millions de dollars (58 millions d'euros). C’est le montant le plus élevé pour une toile de l’artiste depuis 1998, a indiqué la maison de vente Sotheby’s. Estimé à (seulement) 44 millions de dollars, le tableau, disputé par cinq acheteurs lors de la vente, a été acquis par un collectionneur asiatique.

Le montant record atteint pour une toile du maître est toujours détenu par le "Portrait du Dr Gachet" monnayé à 82,5 millions de dollars lors d’une vente Christie’s à New-York, en 1990.

69 œuvres estimées à plus de 270 millions d’euros

Les enchères de printemps ont commencé mardi à New-York. La maison Sotheby’s propose, pour ces ventes d’art impressionniste et moderne, 69 œuvres estimées au total à plus de 270 millions de dollars.

Parmi les œuvres qui seront mises en vente figurent six toiles du peintre impressionniste français Claude Monet, "Les Femmes d’Alger (version 0)" de Pablo Picasso ainsi qu’une statue de Giacometti, "L’homme au doigt", mesurant 1,77 mètre de haut, dont seulement six moulages existent au monde.

Publicité
Le montant le plus élevé jamais dépensé pour un tableau est actuellement de 142,4 millions de dollars. Il est détenu par le triptyque de Francis Bacon, "Trois études de Lucian Freud", vendu en 2013 à New-York.  

Vidéo sur le même thème :vente record pour un tableau de Gauguin ? 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité