Pour faire face à l’afflux  de migrants souhaitant rejoindre le Royaume-Uni, des millions d’euros ont été investis dans de nouvelles clôtures près de l’Eurotunnel. Les détails. 

 

Alors que 600 tentatives d’intrusion de migrants sur le territoire britannique ont été enregistrées dans la nuit de lundi à mardi selon les forces de l’ordre, de nouvelles clôtures devraient être installées, rapporte la Voix du Nord. Les 10 millions d’euros débloqués il y a quelques jours par le Royaume-Uni serviront, en partie, à financer ces installations. L’autre partie sera, elle, affectée à déployer de nouvelles brigades canines à proximité du tunnel.

A lire aussiMigrants : que deviennent les survivants ensuite ?

Cette annonce intervient alors que deux kilomètres de clôtures ont déjà été installées de chaque côté des quais courant juillet. La Grande-Bretagne et Eurotunnel avaient également financé les 20 kilomètres de clôture de quatre mètres de haut surmontées de lames de rasoir existants auparavant. 

Les nouvelles clôtures à 10 millions d'euros seront installées dans une zone sensible

Publicité
"Nous n’avons toutefois pas de date de livraison, car nous avons consommé pas mal de stocks de clôtures : il faut en faire fabriquer et en ce début du mois d’août, les usines ne sont pas forcément disponibles", détaille à la Voix du Nord John Keefe, le porte-parole d’Eurotunnel. On sait pourtant que ces clôtures devraient être installées sur "une autre zone sensible", à proximité des plateformes d’accès et des navettes. Des associations ont d'ores et déjà annoncé qu'elles manifesteront, samedi, contre ces nouvelles dispositions.

Une question reste en également en suspens, à savoir si le contribuable sera mis à disposition pour couvrir les frais engendrés par la pose de ces clôtures. 

En vidéo sur le même thème -Calais, plaque tournante de l'immigration clandestine 

mots-clés : Eurotunnel

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité