Vidéos à la une
Invité de BFMTV et RMC ce jeudi matin, Bruno Le Maire est revenu sur sa sortie au Point du 18 février: "mon intelligence est un obstacle". L'ancien ministre de l'Agriculture a tenu à justifier ses propos. "J'ai une formation intellectuelle et j'ai cru pendant très longtemps que l'intelligence permettait d'apporter des solutions à un problème", a-t-il raconté. Mais après des "années de travail politique", et de "rencontres", avec des Français de tous horizons, son regard a changé. Il a expliqué avoir compris que "l'intelligence intellectuelle", ne permettait pas d'apporter des réponses aux problèmes réels des citoyens. "Ce n'est pas l'intelligence en politique qui permet d'apporter des réponses, c'est d'abord le coeur", a-t-il conclu.
Vidéos Insolite
Incapable de profiter de sa dextérité incroyable en sautant de branche en branche, cet orang-outan ne reste certainement pas inactif, puisqu'il...
Vidéos Insolite
Ce bébé très intélligent trouve une astuce pour descendre du lit parental.
High-Tech
Dans seulement 10 ans, près de 22,7 millions de postes seront supprimés outre-Atlantique à cause du développement de robots intelligents.  
High-Tech
Dans un entretien accordé à la BBC, l’astrophysicien britannique Stephen Hawking se veut alarmant sur le développement de l’intelligence artificielle qui, à terme, "pourrait mettre fin à la race humaine". Mais pourquoi ? 
Vidéos à la une
A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini....
Vidéos Argent/Bourse
Le 27 septembre, Marc Jalabert, directeur de la division Grand Public et Opérateur de Microsoft, reçu par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, met en avant la réduction de la consommation...
Vidéos Argent/Bourse
Le 21 août, Jean-Noël de Galzain, vice-président du Pôle Systematic Paris-Region, interviewé par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, parle de Saclay, un pôle de recherche influencé...
Société
Dans un article paru dans la revue Trends in Genetics, un généticien de l'Université de Stanford affirme que l'humanité deviendrait de plus en plus bête.
Publicité