Vidéos A la une
"Plus propre", "plus net", selon eux: le corps de certains jeunes gens n'arbore désormais plus le moindre poil. Cette génération ne jure plus que par le glabre, partout, y compris les zones les plus intimes. Décryptage de ce phénomène.
Publicité