Vidéos à la une
L'enquête administrative confiée à l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), après la mort fin octobre de Rémi Fraisse lors d'affrontements sur le site du barrage de Sivens, conclut à "l'absence de faute professionnelle", a déclaré Jean-Jacques Urvoas, président PS de la Commission des lois au micro de BFMTV. "La même enquête conclut à des fautes de la part de gendarmes dans des opérations dont nous avons eu connaissance, je pense notamment à cette grenade lancée dans une caravane", a-t-il ajouté.
Publicité