Ce jeu pour mobile, où il faut attraper des monstres dans la vie réelle, est un véritable phénomène de société depuis sa sortie le 7 juillet à l'étranger. L'application sera bientôt disponible en France.  

C’est LE nouveau jeu. Pour ceux qui pensaient que Pokémon avait disparu des radars, ils se trompent. Justement, les personnages Pokémon n’ont jamais été aussi proches. La mythique franchise japonaise retrouve ses ailes, et de quelle manière ! Développé par Niantic pour Nintendo et sortie le 7 juillet aux Etats-Unis, en Austalie et en Nouvelle-Zélande, l’application Pokémon Go affole les jeunes… mais aussi les adultes. A tel point que le jeu a dépassé la fréquentation des réseaux sociaux comme Tinder et Whatsapp !

A lire aussi - "Pokémon Go" sauvera-t-il Nintendo ?

En quoi cela consiste ? Comme l’explique Sciences et Avenir, ce jeu utilise la géolocalisation et la réalité augmentée. L’écran de téléphone affiche une (vraie) carte des rues où se trouvent des petites bestioles (les Pokémon) dispersées un peu partout. L’objectif est le même que lorsque le jeu vidéo est sorti dans les années 2000 : habillé d'un certain look, le dresseur est à la recherche des Pokémon afin de les échanger ensuite. Sauf que cette fois-ci, le joueur évolue dans son véritable environnement. C’est-à-dire qu’il marche pour de bon, et gagne des niveaux en capturant les personnages cachés dans les lieux de la vie quotidienne.  

Un jeu qui donne lieu a des scènes irréalistes

Vidéo : Des passants jouent à Pokémon Go au Central Park

Pokémon Go a déclenché une hystérie totale depuis quelques jours. Imaginez-vous des centaines de personnes - téléphone à la main - qui courent dans les rues à la recherche de leur personnage. Comme l'indique le Nouvel Obs, un jeune homme de 22 ans - tellement fou de l'application - a continué à jouer alors qu'il venait de se faire poignarder après avoir trouvé son Pokémon. Attaqué au coin de la rue par un homme, le joueur blessé a refusé d'être secouru afin de poursuivre sa mission. 

Publicité
Dans le Wyoming (Etats-Unis), Shayla Wiggins, jeune femme de 19 ans, a carrément trouvé un cadavre à côté d'une rivière alors qu'elle tentait de trouver un Pokémon. Elle a témoigné à 20 Minutes : "Lorsque je me suis approchée de la rivière et que j’ai commencé à regarder à droite et à gauche pour savoir si j’allais remonter ou descendre le cours de la rivière, j’ai aperçu le corps".

Et dire que le jeu vient tout juste de sortir...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité