Un extrait de vidéo d’archive du KGB a récemment refait surface, montrant le crash d’une soucoupe volante en Russie, puis l’autopsie de son passager, un alien étrangement ressemblant à l’homme. Etonnamment réaliste, les indices semblent indiquer qu’il s’agirait en réalité d’un canular (attention les images peuvent être choquantes).

Capture d'écran.

Les médias et réseaux sociaux du monde entier sont en ébullition à la vue d’un document vidéo datant de 1969, provenant des archives du KGB, les services secrets soviétiques. L’extrait dévoile la découverte d’un prétendu OVNI, coupole aux allures de vaisseau spatial, au cœur de la forêt sibérienne dans le district de Sverdlovsk. Mais le plus étonnant est la séquence d’autopsie du présumé « pilote » de l’embarcation, un petit humanoïde aux allures de grand brûlé. Le pouvoir du scalpel fait son effet : les entrailles béantes de l’étrange créature captivent les internautes. On y croirait. S’agit-il cependant d’une véritable découverte ? Selon bon nombre d’experts, il n’en est rien. Découvrez les images ci-dessous. 

Entre course à l’espace et Roswell bis

Alors que la Guerre Froide fait rage dans les années 50, les Etats-Unis et l'URSS se livrent bientôt à une autre bataille : celle de la conquête de l'espace. Conscients que la suprématie terrestre reviendrait de facto à celui qui parviendrait à maîtriser l’espace, le Kremlin et la Maison Blanche engage un bras de fer sur ce créneau. En découlent nombre de prouesses technologiques relayées par une propagande de circonstance, jusqu’au paroxysme : le foulage, en 1969, du sol lunaire par l’Apollo 11 américain et son équipage.

La même année, étrangement, et plus de 20 ans après les événements de Roswell, un étrange OVNI aux allures de vaisseau est retrouvé en Russie. Au sein de l’épave, un être à l’apparence inouïe est découvert, sans vie. Bien que le document n’ait refait surface qu’en 1998, difficile de ne pas y voir une réponse de la part de Moscou afin de contrebalancer l’exploit accompli par son ennemi juré. Vous envoyez vos hommes sur la Lune ? Nous accueillons ceux qui y vivent. Bien qu’hypothétique, difficile de ne pas voir ici une coïncidence surprenante.

La force du cliché

A la vue de l’autopsie de l’alien, difficile de ne pas être heurté par un détail de taille : son anthropomorphisme apparent. D’apparence nettement différente de celle de son « homologue » autopsié à Roswell vingt ans plus tôt, il possède néanmoins le même aspect humanoïde. Bouche, paire d’yeux, cage thoracique, peau et hémoglobine : son anatomie correspond en tous points à la nôtre.

Publicité
Bien que le document ne semble pas des plus authentiques, difficile cependant de critiquer son réalisme. Vérité ou canular, l’hésitation demeure, mais la vidéo n’en reste pas moins impressionnante. 

 

Découvrez, ci-dessous, la vidéo en question (ATTENTION : réel ou factice, ce contenu peut choquer) :