Près de Troyes, une tombe princière datant du Vème siècle avant J.-C. a été mise à jour.

Comme le rapporte Libération, des archéologues ont découvert récemment une tombe princière celte datant du Vème siècle avant J.-C. dans l’Aube. Le chantier archéologique se trouve à proximité d’un rond-point et de la zone d’activité commerciale de Lavau. La découverte a eu lieu alors que des travaux allaient être entrepris pour la construction de nouveaux commerces.

Lire aussi - Idées week-end : à la découverte de l'archéologie en France

Des fouilles menées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) sont actuellement en cours. Elles ont débuté en octobre dernier sur la demande de l’Etat. Les archéologues ont dévoilé leur découverte ce mercredi. D’après eux, elle est "exceptionnelle", aussi bien par la taille du site (environ 7000 mètres carrés) que par la qualité des vestiges trouvés. Elle devrait être l’une des plus grandioses de la culture celte de la période dite du Hallstatt (entre 800 et 450 avant notre ère). La tombe de Lavau est comparable à celle de Vix, en Côte-d’Or, découverte en 1953 et celle de Hochdorf en Allemagne.

Une vaste chambre funéraire de 14m²

Pour l’instant, la fouille du caveau n’est pas encore terminée. L’Inrap a précisé sur sa page Facebook que la tombe se trouve "au centre d’un tumulus de 40 mètres de diamètre, le défunt et son char reposent au cœur d’une vaste chambre funéraire de 14m²". Le sexe du défunt n’est pas encore connu, ses ossements se trouvent encore dans la terre mais la présence d’un poignard de bronze indique qu’il s’agirait davantage d’un prince que d’une princesse.

Par ailleurs, de nombreux objets prestigieux marquent la puissance économique et politique de ce souverain celte qui repose à Lavau depuis vingt-cinq siècles. D’autres monuments funéraires ont également été découverts. Une vingtaine d’urnes contenant des cendres et plus anciennes ont ainsi été mises à jour. Elles dateraient de l’âge de bronze, soit 1400 avant J.-C.

Un chaudron de bronze d’un mètre de diamètre environ et orné de têtes du dieu grec Acheloos, constitue la pièce-maîtresse de la sépulture. La plupart des objets retrouvés proviennent de l’aire méditerranéenne. La fin du VIème siècle et le début du Vème siècle avant J.-C. ont été marqués par le développement de l’activité économique des cités-Etats étrusques et grecques d’Occident. Des relations commerciales s’étaient établies entre les Méditerranéens et les communautés celtes continentales.

Publicité
Les travaux de l’Inrap doivent s’achever fin mars. La moitié des vestiges trouvés appartiennent à l’Etat et l’autre moitié à la ville de Lavau. "Ce serait bien que ces objets soient pris en charge par le musée de Troyes", a déclaré Yves Dauvet, Premier adjoint au maire de Lavau.

En imagesLes images exceptionnelles du chantier de fouilles de Lavau

En images : le chantier de fouilles de la tombe princière

En images : le chantier de fouilles de la tombe princière

En images : le chantier de fouilles de la tombe princière

En images : le chantier de fouilles de la tombe princière

En images : le chantier de fouilles de la tombe princière

Autres diaporamas

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :