Incroyables, mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l’actualité cette semaine.

Une souris provoque une scène de panique dans une mosquée au Maroc

Lundi soir, alors que les fidèles s’étaient rassemblés pour célébrer la nuit du destin qui se déroule durant le mois du ramadan, une souris a pénétré dans la salle de prière des femmes de la mosquée Hassan II à Casablanca.

Une des fidèles a alors été prise de panique, effrayée par l’apparition du petit rongeur, comme le rapporte Libération. Les femmes se sont alors mises à hurler et se sont enfuies en courant, provoquant une énorme bousculade. Le mouvement de panique a également gagné les hommes.

"Quelque 81 personnes, en majorité des femmes, ont subi des blessures légères et des fractures alors que certaines se sont évanouies", ont indiqué les autorités marocaines dans un communiqué. Cinq personnes ont subi des fractures dont une femme enceinte et plusieurs personnes ont été blessés à l’épaule.

Lire aussi - La photo du jour : quand une souris fait du lèche-vitrine chez Hédiard

 

Un vol Air France retardé à cause de l’équipage parti surfer

Un vol Air France reliant Kuala Lumpur et Paris a eu 24 heures de retard. Alors qu’il devait décoller vendredi soir à 23h15, il n’est parti que le samedi soir. En cause, l’absence de certains membres de  l’équipage, comme le révèle le site Internet toumag.com.

Une partie de l’équipage avait profité de l’escale dans la capitale de la Malaisie pour s’envoler en direction de Bali en Indonésie afin de s’adonner à une petite séance de surf. Le personnel avait tout prévu pour revenir à temps sauf qu’une éruption volcanique les bloquerait sur l’île indonésienne.

Le réveil du Mont Raung à Java a fortement perturbé le trafic aérien clouant au sol de nombreux passagers dont celui de l’équipage du vol d’Air France. Toutefois, les employés de la compagnie nationale ne devraient pas être sanctionné car comme l’a précisé Air France : "C'était sur leur temps de repos. Ils peuvent en profiter comme ils le souhaitent". Toutefois, les passagers pourraient être dédommagés.

Lire aussi - Son sextoy se met à vibrer et retarde le départ du vol

 

Etats-Unis : un étudiant règle ses amendes avec des pièces de 1 centime

Stephen Coyle, un étudiant américain de 26 ans, devait payer une amende d’un montant de 110 dollars, l’équivalent de 100 euros, pour stationnement illégal à l’université de Caroline du Nord-Charlotte. Mais l’étudiant a décidé de les régler avec 11 000 pièces de 1 centime. Plus de 4 heures ont été nécessaires au jeune homme pour compter les pièces de monnaie.

Il a indiqué au quotidien américain USA Today qu’il avait pris cette initiative lorsqu’il avait découvert que 80% de l’argent récolté par les amendes sur le campus servaient en fait à financer les écoles publiques des environs et non l’université. "Certains étudiants s’endettent sur plusieurs décennies pour payer l’université. Pourquoi doivent-ils en plus payer pour les écoles publiques?", a estimé Stephen Coyle.

L’établissement ne lui en n’a pas voulu et s’est même félicité qu’un de ses étudiants s’intéresse à la façon dont sont financées les universités américaines. Le jeune homme a également lancé un appel aux dons pour pouvoir acheter du matériel pour son université.

Lire aussi - Verbalisé par la SNCF parce qu’il portait un casque pour écouter de la musique

 

Les tondeuses sont remplacées par des lamas dans l'Aude

L’Institut universitaire de technologie (IUT) de Narbonne a eu l’idée de remplacer les tondeuses mécaniques par des lamas pour débroussailler les terrains alentours et éviter les incendies. En l’espace d’un mois, deux lamas aidés de deux ânes ont fait le ménage sur 2500 m2 de terrain où ont eu lieu à plusieurs reprises des départs de feu, rapporte Le Point.

Ces animaux exotiques accomplissent le travail que des jardiniers effectuaient deux fois par an auparavant. "Ca nettoie plus vite que la chèvre et ça revient moins cher que la tondeuse", a indiqué à l’AFP, Jean-Philippe Poutou, le responsable technique et chargé de l’entretien au département Génie chimique, génie des procédés de l’IUT. "On a tendance à aller vers ce qui est bio", a-t-il ajouté.

"L'animal est atypique et d'un entretien super facile", a également expliqué Jean-Philippe Poutou. La présence des lamas attire également de nombreux curieux et permet ainsi de faire parler de cet IUT qui dépende de l’université de Perpignan. L’initiative devrait se poursuivre l’année prochaine et peut-être donner des idées à d’autres établissements.

Lire aussi - Retour sur l’histoire de Serge, le lama le plus aimé de France

 

Chine : des employés peuvent porter un masque au bureau

Une entreprise de Handan, dans la province du Hebei en Chine a mis en place une "Journée sans visage" afin de réduire le stress au travail, comme le rapporte 20 minutes.

Cet établissement spécialisé dans la location de bureaux organise tous les mois une journée de relaxation pour ses salariés avec un thème différent à chaque fois. Pour le mois de juillet, les employés ont eu le droit à la "Journée sans visage" durant laquelle ils devaient porter un masque.

Publicité
La plupart des employés de l’entreprise ont joué le jeu et n’avaient donc pas l’obligation de sourire aux clients. Certains ont choisi de porter le masque d’un des personnages du film d’animation japonais de Hayao Miyazaki, Le Voyage de Chihiro, d’autres ont préféré le masque porté par les Anonymous. Reste à savoir s’ils vont renouveler cette expérience qui a donné lieu à des scènes incongrues entre employés masqués.

Lire aussi - Chine : une nuit avec une actrice de charme, c'est le cadeau d'un employé de l'année

Vidéo sur le même thème : Etats-Unis: course-poursuite épique entre deux lamas et la police