Une artiste, qui a récemment rénové la tête d’une statue de l’enfant Jésus devant une église canadienne, a affolé les fidèles. A leur goût, la sculpture est complètement ratée…

Un scandale. Alors que la tête d’une statue de l’enfant Jésus a été volée à l’extérieur d’une église au Canada, une artiste s’est chargée de la réparer. Mais Heather Wise, qui a risqué un changement de style par rapport à la statue de Marie située juste à côté, a totalement affolé les fidèles de l’église Saint Anne des Pins, à Sandbury, dans l’Ontario.

A lire aussi - Découvrez le vrai visage de Jésus-Christ !

"Je n'ai pas été formé pour ça au séminaire"

Comme l’indique CBC News, alors que la tête d’origine était en pierre blanche, l’artiste a opté pour une sculpture de terre cuite. Et ce n’est pas du tout passé. Le prêtre de l’édifice, qui a économisé 10 000 dollars pour la rénovation, a été scandalisé par le travail de Heather Wise.

"Ce grand contraste de couleur saute aux yeux ", s’est plaint le prêtre à CBC News. L'argile a d’ailleurs déjà commencé à s'effriter avec la pluie… en moins d'une semaine. Des traînées rouges sur le torse blanc de l'enfant Jésus sont apparues depuis. "Je n'ai pas été formé pour ça au séminaire", a confié le père Lajeunesse.

Certains internautes ont également été outrés par ce joli raté artistique. "Quand tu mens sur ton CV et que tu assures que tes compétences artistiques sont excellentes, mais que tu as un C+ en cours de sculpture", commente l’un d’entre eux.

Publicité
Avec cette sculpture, Heather Wise détrônera-t-elle Cecilia Giménez comme la pire restauratrice d’œuvre d’art de l’histoire ? L’octogénaire était devenue tristement célèbre pour avoir (mal) reconstitué une peinture du Christ de Borja, que l’on doit originellement à Elias Garcia Martinez.

Vidéo sur le même thème : Il réalise une peinture avec l’aide d’une tondeuse à gazon

Publicité