D’après les recherches de scientifiques de l’Université de Montréal, le virus d’une guêpe transforme une coccinelle en zombie.

Une étude repérée par le Le Huffington Post dans la revue Proceedings of the royal Society B et menée des chercheurs français et canadiens, permet d’expliquer comment une guêpe peut transformer une coccinelle en zombie.

Lire aussi - Bart, le chat "zombie", revient d'entre les morts

La responsable : la guêpe parasitoïde, qui pond ses œufs d’une façon un peu particulière. Cette guêpe peut faire d’une coccinelle le "garde du corps" de son œuf, comme le rapporte Le Huffington Post. Elle pique une coccinelle dans le dos pour lui injecter ses œufs dans l’abdomen. Pendant une vingtaine de jours, les larves vont se développer en puisant dans les ressources naturelles de la coccinelle. Sans que cette dernière n’en prenne conscience.

La larve sort de la coccinelle 20 jours plus tard en passant entre deux segments de son dos et tisse ensuite un cocon entre les pattes de son "hôte". Le coléoptère, désormais libéré de la larve, va adopter un comportement étrange et va se mettre à protéger le cocon.

"Elle est paralysée, mais tressaute et s'agite suffisamment pour dissuader les prédateurs de l'approcher", souligne Nolwenn Dheilly, post-doctorante au laboratoire Interactions Hôtes-pathogènes-environnements et co-auteure de l'étude.

Le virus "zombifie" la coccinelle

L’état second de la coccinelle est provoqué par un virus, le "Dinocampus coccinellae Paralysis". Ce virus est constitué comme celui de la grippe ou d’Ebola d’ARN, acide ribonucléique, et provoque une neurodégénérence chez la coccinelle qui se conduit alors comme un zombie.

Publicité
"C’est comme si le virus avait supprimé les défenses immunitaires de la coccinelle, et que celles-ci se réactivaient, éliminant alors le virus à la fin du processus" explique l’équipe de chercheurs de Montréal.

 Cependant, pas d’inquiétude à avoir la plupart des coccinelles retrouve leur état normal par la suite, alors que les cas de parasitismes se terminent généralement par la mort de l’animal.

Vidéo sur le même thème : Les abeilles zombies envahissent l'Amérique