Une Belge de 57 ans, qui cherche l’amour sur internet, a été bernée par un homme se faisant passée par Elio di Rupo. Sensible au charme du Premier ministre belge, elle croit à ses promesses de mariage, mais se fait soutirer 26 000 euros au passage.

capture écran RTL

L’histoire de Nicole, 57 ans, a ému toute la Belgique, jusqu’au Premier ministre Elio di Rupo. Lundi soir, l’émission Image à l’appui, diffusée sur la chaîne RTL TVI, raconte la mésaventure vécue par cette habitante de Binche, bernée par un escroc sans scrupules qui a joué avec ses sentiments.

Escroquée par son amoureuxNicole, qui cherche l’amour sur internet, rencontre sur le web un certain Marcel Dubois et en tombe amoureuse. Mais Marcel lui confie bientôt qu’il a des problèmes de carte bancaire alors Nicole lui vient en aide. Elle s’endette auprès de sa banque et lui verse de l’argent, beaucoup d’argent, 18 000 euros. En confiance, elle lui avoue alors sa passion pour le Premier ministre Belge. Quelle n’est pas alors sa surprise quand, quelques temps plus tard, elle rencontre celui-ci sur internet. Et Nicole, plus que jamais sous le charme, le croit quand celui-ci lui dit avoir des sentiments pour elle et lui promet de l’épouser.

Nicole, à nouveau bernée par le « Premier ministre »Mais la vie n’est facile pour personnes ces temps-ci, pas même pour les Premiers ministres. Elio di Rupo lui confie alors avoir des problèmes d’argent, et Nicole, amoureuse, accepte de lui verser 2 000 euros. Mais il en veut toujours plus, et Nicole paie, cédant chaque fois à son chantage affectif. « Un jour Elio m'a fait une scène terrible en me disant si tu n'as pas l'argent, c'est fini entre nous deux. Je hurlais « c'est pas vrai, tu ne vas pas me laisser tomber. Pas maintenant. On va se marier » » a raconté Nicole, en pleurs, à la télévision.

Publicité
Une rencotre avec elio di Rupo, le vraiC’est une de ses amies qui, en découvrant ses amours virtuelles, lui a ouvert les yeux sur son amoureux. Dévastée, Nicole a perdu un peu de son amour propre mais surtout 26 000 euros. petite consolation pour la Belge malchanceuse, son histoire est arrivée aux oreilles d’Elio di Rupo, le vrai cette fois-ci. De passage à Binche mardi soir, le Premier ministre belge est allé à la rencontre de Nicole et lui a parlé quelques minutes, lui adressant des mots de soutien et de réconfort.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité