Un requin taureau à deux tête a été retrouvé sur les côtes de Floride en Avril 2011. Les scientifiques viennent de confirmer que l'animal était bien un animal à deux têtes à proprement parler. Les détails.

Avril 2011, un pêcheur s'est retrouvé nez à nez avec un requin taureau à deux têtes alors qu'il ouvrait l'utérus d'un requin adulte dans le Golf du Mexique en Floride.

L'espèce vit dans les eaux du Pacifique, de l'Atlantique, de l'océan Indien, de la mer Rouge et même de la Méditerranée. Le requin souvent appelé "mangeur d'hommes" en Australie n'est pourtant pas agressif, et préfère fuir l'homme plutôt que de le manger. Les quelques accidents qui se sont produits avec l'homme sont dus à des comportements imprudents.

Le premier requin à deux têtes recenséLa spécificité étonnante de cette espèce est qu'une fois que les œufs ont éclos dans l'utérus de la mère, les bébés requins deviennent cannibales et se mangent entre eux. A la fin il n'y a qu'un seul survivant, mais il est en pleine forme et plus à même de survivre dans la nature.

Des scientifiques ont confirmé que ce requin était bien un seul requin à deux tête et non deux requins jumeaux reliés ensemble. Les résultats de l'étude ont été publiées le 25 mars dans le journal Fish Biology. C'est le premier cas recensé de requin taureau à deux têtes. Il est difficile de trouver ce genre de spécimens car ils ne survivent souvent pas à cette spécificité. Le pauvre requin retrouvé n'a cependant pas fait long feu mais il avait de toute façon très peu de chance de survivre dans la nature.

Des informations qui servent à l'Histoire naturelleMichael Wagner, un des auteurs de l'étude qui travaille pour l'université du Michigan a déclaré : "C'est bien, ces informations servent à l'Histoire naturelle mondiale mais nous devrons surement trouver beaucoup d'autres spécimens avant de tirer quelques conclusions sur la cause de ce phénomène". Les scientifiques ont fait passer un IRM à l'animal et ont ainsi pu conclure qu'il avait deux têtes, deux cœurs, et deux estomacs distincts. La deuxième moitié du corps de l'animal quant à elle ne forme plus qu'un.

Publicité
D'après Wagner, la déformation de ce requin pourrait aider à la compréhension des déformations de son espèce et des autres animaux. Certains pensent que cette déformation pourrait être dû à la pollution des eaux, mais Wagner ne veut pas sauter aux conclusions trop rapidement, pour lui aucune cause n'a été prouvée.

 

 

 © Michael Wagner, Michigan State university

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité