Il était à la recherche d’activités paranormales dans sa maison, mais il a finalement découvert sa dulcinée en plein ébat avec son fils de 16 ans. Mauvaise surprise.

C’était en octobre 2012. Probablement inspiré par Paranormal Activity, film d’épouvante américain sorti en 2007, un homme résidant en Tasmanie (Australie), avait installé des caméras dans sa maison en pleine nuit.

Selon le Daily Mail, il voulait avoir le cœur net concernant d’éventuels ectoplasmes errant dans les couloirs et avait donc décidé de laisser tourner sa caméra afin d’en capturer des images. Mais lors du visionnage le lendemain, ce fut pour lui la douche froide. Son expérience s’est révélée bien moins excitante que prévu, puisqu’il a découvert les ébats amoureux de son amie et son fiston de 16 ans.

"Il ne s'agit pas d'une relation qui peut continuer"Comment la jeune femme de 28 ans, en relation depuis 11 ans avec le chasseur de fantôme, s’est-elle justifiée ? En expliquant qu’elle était simplement montée dans la chambre de son fils pour parler de ses leçons de conduite. Pour des raisons inconnues, la conversation s’est manifestement écartée de son but initial… Avant de terminer sur l’oreiller. Une version pour le moins discutable qui n’a pas convaincu le père du jeune homme qui a porté l’affaire devant le tribunal.

Publicité
Sous la pression des forces de l’ordre, la jeune femme a fini par avouer que ce n’était pas la première fois : elle avait déjà retrouvé le fils de son compagnon dans des chambres d’hôtel à plusieurs reprises. En guise de défense, la jeune femme a expliqué ignorer l’âge légal de consentement sexuel. Elle a malgré tout plaidé coupable et reconnu les faits tout en admettant "qu’il ne s’agit pas d’une relation qui peut continuer" déclare son avocat. Quoiqu’il en soit, l’affaire est aujourd’hui en cours de jugement.

© Capture d'écran Paranormal Activity

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité