Des plongeurs, qui exploraient il y a quelques jours l’épave d’un vaisseau de guerre coulé au large de la Suède en 1676, ont fait une drôle de découverte. Sans l’ombre d’un doute, ils ont ramené sur terre un fromage vieux, donc, de 340 ans. 

Normalement, un fromage ouvert est bon à jeter au bout de quelques jours. Sans quoi il risque de sentir mauvais, pourrir et changer de couleur. Alors, à quoi ressemblerait un fromage retrouvé… 340 ans après ? Certains n’oseront même pas imaginer l’état du produit. Et pourtant…

A lire aussi - Il retrouve une bouteille à la mer 50 ans après

Comme l’explique Le Figaro, des plongeurs, qui exploraient il y a quelques jours l’épave d’un vaisseau de guerre coulé en 1676, en mer Baltique au large de la Suède, ont aperçu une mystérieuse pâte. Cette dernière, qui dégageait une odeur de roquefort ou de fort parfum de levure, se trouvait dans une sorte de pot, au fond de la mer.

"On sent la vie"

Lars Einarsson, responsable de l'exploration du navire au large de l'île d'Öland, a donné son avis à l’AFP jeudi. "Nous pensons qu'il s'agit d'un produit laitier. Contrairement à d'autres, je trouve l'odeur assez agréable, on sent la vie".

Publicité
Pour ceux qui croyaient que l’état du fromage serait hideux… eh bien pas du tout. Le produit a pu se reposer dans des conditions de conservation idéales. Premièrement, la Baltique est très peu salée, et c’est un gros avantage pour la conservation, explique un archéologue, cité par Le Figaro. Deuxièmement, le pot se trouvait sous une couche de sédiments, ce qui le préserve de la corrosion des siècles.

Le fromage du "Kronan" (nom du vaisseau qui a coulé) va être analysé par l’université agricole d’Upssala, près de Stockholm.

Vidéo sur le même thème : Un gros navire percute d'autres bateaux