Que faire de sa fortune quand on n’a pas d’héritiers ? Un couple d’octogénaires récemment décédé a décidé de léguer l’ensemble de son patrimoine à l’école du village. Un généreux don qui a surpris les habitants d’une commune située dans la Vienne.

Certains prendraient ça pour un miracle venu du ciel. La surprise était en tout cas au rendez-vous quand le maire de Gençay, un petit village de la Vienne, a annoncé en conseil municipal qu’un couple d’octogénaires récemment décédé avait légué pas moins de 800 000 euros à l’école primaire, rapporte La Nouvelle République. « Nous n'avions pas du tout été prévenus qu'ils nous laissent leur fortune » a confié au Parisien.fr Annie Fuligni, l'adjointe au maire.

Le couple de 86 ans, qui n’avait pas d’enfants, s’était installé à Gençay il y a une trentaine d’années, après avoir quitté la région parisienne. Rolland, un ancien responsable d’usine chez Dassault, et sa femme, une ancienne bijoutière, possédaient une maison, plusieurs comptes en banque et  une assurance-vie. N’ayant pas d’héritiers donc, ils avaient pris leurs dispositions pour léguer leur patrimoine à l’école maternelle et élémentaire du village. La commune a aussitôt créé une commission regroupant des élus locaux, enseignants et parents d’élèves pour réfléchir au bon usage de cette petite fortune.

Publicité
« Nous avons souvent des projets pour améliorer les écoles, mais manquons souvent de moyens. Ce legs facilite vraiment les choses » s’est enthousiasmé l’adjointe au maire. Seule contrepartie à leur générosité, les défunts auraient souhaité que l’établissement scolaire soit un jour rebaptisé et porte leur nom. « Ce serait possible » a indiqué Annie Fuligni. « Ce pourrait être une initiative de la mairie ».

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité