Quand le thermomètre grimpe, certains laissent le pantalon au placard et dégainent le short. Mais dans certaines entreprises, le port du short est interdit. Des employés d’une entreprise de transports suédoise ont contourné le problème en venant travailler… en jupe !

Pendant que le sud de l’Europe grelottait ces dernières semaines, les pays scandinaves, eux, s’épongeaient le front. Avec 35°C au thermomètre, il faisait parfois trop chaud pour travailler. Encore plus pour les employés obligés de porter l’uniforme. C’est le cas par exemple des conducteurs de trains de la ligne de Roslagsbanan, dans la banlieue de Stockholm, dont le nouvel employeur, Arriva, a expressément interdit le port du short au travail dans son nouveau règlement. Une douzaine d’entre eux est donc venu travailler… en jupe !

« Leur demander de faire autrement serait discriminant »Les jupes ne sont en effet pas interdites, elles font même partie de l’uniforme des employées féminines, et rien dans le règlement de l’entreprise n’interdit aux hommes d’en porter une. La direction n’a d’ailleurs, selon le journal suédois Mitti, rien trouvé à redire. « Notre politique est que vous devez être habillé de façon correcte et appropriée lorsque vous représentez Arriva, et cela signifie que vous devez porter des pantalons lorsque vous êtes un homme, et une jupe lorsque vous êtes une femme, mais en aucun cas des shorts » a expliqué Thomas Hedenius, porte-parole d’Arriva. « Mais si un homme préfère porter un vêtement de femme, par exemple une jupe, c'est OK. Leur demander de faire autrement serait discriminant » a-t-il ajouté.

Publicité
Bientôt un nouveau règlementVenir travailler en jupe ne semble pas traumatiser les employés. « Les passagers nous regardent fixement mais jusqu’à maintenant personne ne nous rien dit. En tous cas pas à moi. Et je m’en fiche car c’est une question de confort » a expliqué l’un d’eux à la BBC. Reste que, si tout le monde semble s’accommoder de la situation, Arriva devrait néanmoins revoir son règlement intérieur pour l’année prochaine. « L'opinion de votre personnel doit toujours être écoutée. L'uniforme doit être aussi être agréable à porter » a expliqué Thomas Hedenius.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité