Samedi dernier, sur la route des vacances, un conducteur s’est arrêté à l’aire du Viaduc de Millau. Il en est reparti sans sa femme... et ne s'en est rendu compte qu'au bout de 20 kilomètres.

Histoire de soulager leurs membres fourbus par la longue route A75, un couple de touristes lancé en voiture sur le chemin des vacances s’est arrêté, samedi dernier, à l’aire d’autoroute de Brocuéjouls. Située à l’embouchure du viaduc de Millau, l’endroit offre une vue imprenable sur la vallée du Tarn où coule la rivière homonyme, gracieusement survolée par le célèbre pont.

Selon le site de Midi Libre, l’homme s’est remis au volant après être passé par l'espace de restauration de l’aire. Peut-être était-ce le soleil qui brillait trop durement, mais il est reparti sans un regard en arrière… laissant son épouse derrière lui !

À lire aussi – Ces comportements qui rendent l'autoroute dangereuse

Une absence discrète

Loin de s’alarmer de l’absence de sa compagne, l’homme a conduit pendant 20 kilomètres avant de remarquer qu’il était seul dans la voiture. Mais plutôt que de faire demi-tour, il a préféré appeler l’aire de Brocuéjouls pour leur faire part de son problème plutôt que faire demi-tour.

Publicité
Heureusement pour la touriste, des agents de voirie appartenant à la compagnie Eiffage, le groupe à l’origine de la construction du viaduc, ont accepté de la ramener à son chevalier peu servant.

Vidéo sur le même thème – Ils sautent d’un bus sur le viaduc de Millau

Publicité