Pour lutter efficacement contre la pornographie qui sévit sur le net chinois, une organisation a décidé de faire appel à des "experts" de la question, via une annonce de recrutement sur l'équivalent de Facebook, Weibo.

C'est ce qu'on appelle vouloir prendre le taureau par les cornes.  Afin de "sécuriser internet et pour protéger les droits et intérêts des internautes", l'organisation chinoise Anquan Lianmeng (Alliance de sécurité), a décidé de recruter  un "chef officier d'identification de la pornographie" rapporte le Huffington Post. Pour postuler à cette offre d'emploi bien rémunérée dans l'Empire du Milieu (plus de 16 000 yuans, soit environ 2000 euros) il faut un profil assez particulier.

Besoin d'un "expert"...Le postulant, homme ou femme, doit être âgé de 20 à 35 ans, posséder au moins le niveau licence, avoir le sens des responsabilités et l'esprit d'équipe. Jusque-là rien que de très classique, certaines caractéristiques du profil recherché sont néanmoins plus "pimentées". Une grande familiarité avec les contenus pornographiques de différents pays est requise, de même qu'une capacité d'analyse et de reconnaissance de ces mêmes sites.

Publicité
Des vocations par milliersPour de nombreux observateurs, l'annonce est symptomatique du raidissement des autorités chinoises qui se sont récemment mises en branle sur la question de la répression de la pornographie. L'accès à plus de 35 000 sites au contenu équivoque a d'ailleurs été coupé. L'annonce postée sur le réseau social Weibo a en tout cas fait naitre des vocations : elle a été partagée 120 000 fois et commentée plus de 20 000 fois en quelques jours. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité