Le 8 février dernier, la cour d'appel de Nîmes a annulé le mariage de Myriam et de Claude. La raison : l'épouse avait caché à son mari son activité d'escort-girl... Retour sur cette incroyable histoire et sur les autres faits divers insolites de la semaine.

  

Elle lui cache qu'elle est escort-girl, il annule leur mariage

 

Décembre 2004, à Sorgues, dans le Vaucluse, Claude et Myriam se marient après s'être rencontrés par le biais d'un site de rencontres. Jusque là, tout va bien. Mais trois semaines après le mariage, Claude déchante. Il découvre que son épouse a posté des annonces à caractère sexuel sur Internet et qu'elle vend ses services depuis 2003.

 

Voilà ce qu'il a pu lire sur l'une d'elles : "longs cheveux blonds yeux bleus. J’aime votre savoir-vivre, votre maturité, votre connaissance de la vie. Pour vous messieurs de plus de 40 ans. Seniors bienvenus.Tarif heure 80 euros, tarif soirée 500 euros, tarif week-end 1 100 euros". 

 

Claude demande l'annulation du mariage, qu'il n'obtient que le 8 février dernier. Jusqu'à cette date, les deux époux vivent séparément, lui dans sa maison de la région parisienne, et elle dans son appartement à Sorgues, dans le Vaucluse où elle a installé son "matériel de travail" :  quatre ordinateurs en réseau, neuf téléphones portables, treize adresses internet et trois lignes ADSL.

 

Publicité
L'épouse répudiée a nié son activité d'escort-girl affirmant que c'était son mari de 64 ans s'était présenté comme un escort-boy. Elle l'a également accusé d'être violent et irascible. Le tribunal ne lui a pas donné raison et a annulé le mariage car l'époux avait été "tenu dans l’ignorance de l’activité véritable de son épouse". 

 

A lire dans les pages suivantes : la tombe profanée du caniche au collier de diamants et le couple arrêté pendant jeu coquin.