Après trois ans en tant que directrice d’une auto-école, une habitante de l’Isère perçoit, via le RSI, 1,07 euro de retraite par mois.

Au début, Christine Angelier devait toucher 97 centimes, mais après une majoration de 10 centimes -car elle est mère de cinq enfants-, cette habitante de Charantonnay (Isère), touche 1,07 euro de retraite mensuelle. Versé par le régime social des indépendants (RSI), ce montant correspond à son activité de direction d’une auto-école, exercée pendant trois ans.

A lire aussi- Vers une retraite à taux plein à 63 ans dès 2025 ?

Publicité
Si elle ne conteste pas la somme reçue, Christine Angelier estime qu’il aurait peut-être fallu ne pas la payer du tout car "pour en arriver là, il a fallu échanger énormément de courriers, des extraits du registre de commerce, etc. On a même dû renvoyer tous les documents trois fois. Ils avaient été égarés", a-t-elle expliqué au Dauphiné.

L’ancienne directrice d’auto-école a également été salariée pendant quinze ans, précise le journal, ce qui lui permet de toucher une autre allocation retraite un peu plus conséquente.

Vidéo sur le même thème : Faut-il se débarrasser du RSI ? - 09/12