Le site de rencontres extraconjugales Gleeden a réalisé un sondage auprès de ses membres pour savoir quelles excuses ils invoquaient le plus souvent auprès de leur partenaire pour pouvoir aller batifoler en cachette. Sans mauvais jeu de mots, la séance de sport arrive en premier.

"Chéri(e),ne m’attends pas j’ai un rendez-vous". Parce que beaucoup s’inquiètent lorsqu’ils entendent cette phrase ou lorsqu’ils ignorent où se trouve leur conjoint(e),le site de relations extraconjugales Gleeden a réalisé un sondage pour en savoir un peu plus sur les excuses les plus employées pour aller tromper sa femme ou son mari. Après avoir interrogé 2.089 personnes âgées de 26 à 55 ans, le site a conclu que le prétexte bidon le plus souvent invoqué est la séance de sport. 36% des femmes déclarent en effet prendre l’excuse d’une séance de fitness pour aller retrouver leur amant. Les hommes sont, quant à eux, 68% à dire à leur épouse qu’ils vont se muscler en salle pour pouvoir aller roucouler avec leur maîtresse. 

Le dossier urgent à boucler Dans le top 5 des excuses les plus utilisées, on retrouve également la très connue excuse du "dossier urgent" à terminer au bureau, bien entendu. Plus de 70% des hommes y ont en effet recours contre 49% des femmes. A noter,  celles-ci invoquent davantage "une réunion de dernière minute " qu’un dossier à boucler en urgence. Autres excuses prisées par la gent féminine : le dîner entre copines (64%) et la séance de shopping notamment au moment des soldes (61%). De leur côté, les hommes prétextent aussi souvent un verre avec des collègues (53%) où l’envie d’aller voir seul un film que leur épouse n’apprécie pas (31%).

Publicité
"Les époux dînent, les amants déjeunent"Concernant l’heure des relations extraconjugales, Gleeden souligne que rien ne change. Les rencontres ont pour la plupart toujours lieu le midi à l’heure de la pause déjeuner (52%) ou bien en fin de journée pour un 5 à 7 (41%).   

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :