En Pologne, un trentenaire a été retrouvé à la limite du coma éthylique, en plein après-midi, gisant dans un fossé près de Nowa Deba, dans le sud du pays. L'homme a miraculeusement survécu.

Les polonais sont décidemment très forts. En mai dernier, déjà, une femme du pays de Copernic, âgée de 24 ans avait accouché d’un bébé affichant 4.5 grammes d’alcool dans le sang au compteur. Le 24 juillet dernier, en début d’après midi, un homme gisant dans le fossé sur le bord d’une route nationale a été aperçu par une patrouille de police. Les agents ont immédiatement appelé une unité médicale d’urgence.  

Selon le commandant de la police municipale du Nowa-Deba, la ville où l'on a retrouvé l'homme, "Les policiers présents ont essayé d’entrer en contact avec lui, mais l’homme était complètement inconscient et inerte." 

Le médecin, arrivé en ambulance, a constaté une mort imminente. L'homme qui n'avait pas de papiers sur lui a été transporté d’urgence à l’hôpital de Nowa Deba. Notre champion s’est rétabli miraculeusement et un examen approfondi a été lancé. L’homme était ivre et dans une phase initiale d’œdème cérébral (excès de liquide dans les tissus du cerveau). Les médecins ont tout de même enregistré, au plus fort de son alcoolisation, le taux "record" de 13,74 grammes d'alcool par litre de sang. Exit procédés de fermentation, son sang était donc plus chargé qu’une barrique de vin. Il convient de rappeler que la vodka (la petite eau) ne coûte qu'un euro dans les grandes villes du pays...

Publicité
Le responsable des secours a confié qu'il "avait du mal à le croire" et qu'il se demandait s'il "s'agissait d'un record du monde".  L’homme s’appelerait Alfredowki, aurait 30 ans et serait le père de deux enfants. Les faits n’ont été divulgués et reportés par le quotidien "Wiadomosci Gazeta" qu’après la certitude que l’homme pourrait survivre à une telle cuite. D'où l'expression, (citée par Napoléon et reprise par Zola), "boire comme un polonais".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :