Peut-on rire de tout avec tout le monde ? Roselyne Bachelot pense visiblement que oui puisqu’elle n’hésitait pas, lorsqu’elle était ministre, à faire des blagues osées devant Nicolas Sarkozy.

Roselyne Bachelot a-t-elle été la Jean-Marie Bigard du gouvernement sous Nicolas Sarkozy ? Dans son livre Au cœur du Volcan, Maxime Tandonnet, l’un des anciens conseillers de l’ex-président (2007-2012),rapporte une anecdote croustillante sur l’ancienne ministre de la Santé.

A lire aussi : Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar en couple lesbien font un clin d’œil à Christine Boutin

Alors que Nicolas Sarkozy rentrait des Etats-Unis, Brice Hortefeux lui a demandé au cours d’une réunion si le déplacement outre-Atlantique s’était bien déroulé.- "Oh oui, a répondu l’ex-chef d’Etat, j'ai rencontré beaucoup de monde. J'ai même vu Kissinger au dîner offert par le rabbin Arthur. Après mon discours, je me suis retrouvé entouré de plein de jeunes filles ravissantes qui m'acclamaient en riant : 'Great job ! Great job !' "

C’est alors que Roselyne Bachelot est intervenue dans la discussion avec un humour quelque peu douteux : -"Tu es sûr que tu ne te trompes pas d'une lettre ? - Oui, pourquoi ?, lui a rétorqué Nicolas Sarkozy.- Elles n'auraient pas dit plutôt 'great zob, great zob' ? " a alors lancé la désormais chroniqueuse sur le ton de la plaisanterie.

A lire aussi : la nouvelle boulette de Roselyne Bachelot

Publicité
Précisons pour ceux qui l’ignorent que le terme "zob" désigne en argot le sexe masculin. Selon Le Lab d’Europe 1, qui a mis en exergue ce passage potache du livre de Maxime Tandonnet, la réunion, qui se déroulait alors dans un climat tendu, s’est finalement achevée dans la bonne humeur sur ce bon mot de Roselyne Bachelot.

 > Vidéo sur le même thème : Roselyne Bachelot se fait charier en direct par un curé