Selon une étude scientifique, les positions des constellations par rapport à la Terre auraient changé sous l’effet de l’attraction de la Lune et du Soleil, décalant tous les signes d’un mois.

Vous pensiez être Verseau ? Il se peut finalement que vous soyez Capricorne. C’est du moins la théorie qui a été développée, à l’occasion de l’éclipse de la semaine dernière, lors d’une émission scientifique diffusée sur la chaîne anglaise BBC. Les invités ont ainsi repris un article de Robert Roy Britt, un scientifique américain, afin de démontrer que tous les signes astrologiques se seraient décalés d’un mois sur le calendrier. En cause ? L’attraction de la Lune et du Soleil, et les oscillations de la Terre.

Établis durant la Grèce antique

"Si vous êtes un fanatique de l’astrologie, et que vous étiez tenté de prendre de bonnes résolutions cette année en vous basant sur les étoiles, sachez que vous suivez les indications et les conseils qui s’appliquent à quelqu’un de totalement différent", a affirmé l’auteur de l’étude. Et pour cause : les signes astrologiques, qui sont déterminés par la constellation qui se situait derrière le Soleil le jour de votre naissance, ont été définis il y a 2 500 ans. Si les dates des signes n’ont pas subi de modification depuis la Grèce antique, la rotation des constellations, qui apparaissent l’une après l’autre chaque mois derrière le Soleil, aurait considérablement changé, comme le souligne Le Monde.

La planète bleue, sous l’effet de l’attraction de la Lune et du Soleil, opérerait ainsi des oscillations durant sa rotation. Ce phénomène, nommé "précession des équinoxes", a pour conséquence de ralentir le déplacement de l’axe de la Terre, qui a de ce fait, engendré un décalage d’un mois entre le signe théorique et sa constellation réelle.

Un treizième signe

Publicité
"Opiuchius", c’est le nom que porterait le treizième signe du zodiaque. Il est ainsi représenté par un homme portant dans ses bras un imposant serpent. Sa constellation a, comme l’indique l’auteur, été supprimée du zodiaque originel : une omission due à la complexité de diviser les 360 degrés du ciel en treize parts égales. Le signe concernerait notamment les personnes nées entre le 29 novembre et le 17 décembre.

À lire aussi - Faut-il croire aux... horoscopes ?

Vidéo sur le même thème : Nouvel an chinois : une année placée sous le signe du bonheur ?