La nature a voulu que l'homme possède cinq doigts sur chaque main. Des scientiques canadiens ont tenté de trouver des explications...

Comment expliquer le fait que nous ayons cinq doigts ? Des scientifiques canadiens, cités par le Huffington Post, ont voulu comprendre pourquoi.

A lire aussi -L’animal (vertébré) le plus vieux du monde est un requin

La première question à laquelle les chercheurs de l’Institut de recherche clinique de Montréal (IRCM) ont tenté de répondre est de savoir à quelle période de l’histoire les vertébrés ont commencé à naître des membres (jambes, bras, pattes…). Leur étude, parue dans la revue Nature, révèle que tout a démarré lors de la transition entre vie dans l’eau et vie sur terre.

Toujours cité par le Huffington Post, le site Science Daily fait remarquer que des fossiles datant de plusieurs millions d’années montrent que certaines espèces possédaient, dans un passé très lointain, six doigts. Reste à savoir pourquoi aujourd'hui, nous n'en avons que cinq. 

La directrice de l’IRCM, Marie Kmita, et l’un de ses doctorants, Yacine Kherdjemil se sont penchés sur le sujet. Le duo a découvert qu’un gène, le hoxa11, joue un rôle essentiel dans le nombre de doigts des vertébrés. Ils ont fait ce constat après avoir génétiquement modifié des souris. Lorsque les chercheurs ont activé le gène hoxa11 dans les cellules allant devenir des doigts, les souris ont développé  six ou sept doigts par membre. "Quand il (hoxa11, ndlr) est actif dans les cellules qui vont devenir les doigts, on obtient plus de 5 doigts, et quand on le désactive, les pattes des souris redeviennent normales", précise Marie Kmita à La Presse

"Cela suggère que ce changement morphologique majeur n'a pas eu lieu par l'acquisition de nouveaux gènes mais seulement par la modification de leurs activités", indique la scientifique à Science Daily. Cette découverte s'avère importante pour la médecine et, plus précisément, pour l'étude des maladies congénitales et des malformations. 

Publicité
On ignore cependant pourquoi la configuration à cinq doigts est celle qui a été favorisée. Il est toutefois possible qu'il s'agisse de celle qui était la plus efficace pour les déplacements évoque le site canadien La Presse

Vidéo sur le même thème : Obésité : 50.000 personnes ont recours à la chirurgie