Une étude américaine dévoile que chaque lettre supplémentaire dans un prénom correspond à une perte annuelle de 3 600 dollars sur le salaire. Les détails. 

Une étude américaine dévoile que plus votre prénom est petit, plus vous avez de chances de percer professionnellement et surtout de gagner de l’argent ! Les six millions de membres du site internet The Ladders ont accepté de donner leurs prénoms et montants de salaire. Ils ont donc analysé 24 paires de prénoms. Conclusion : chaque lettre supplémentaire dans un prénom correspond à une perte annuelle de 3 600 dollars par salaire. Par conséquent, les Sara gagnent plus que les Sarah, les Stephen plus que les Steve, les Debbie plus que les Deborah... De même avec Chris et Christopher. Seule exception, Larry, le diminutif des Lawrence.

En haut du podium les Bob, Bill, Tom et Rob. Selon cette étude ce sont des prénoms qui respirent la sympathie et la mise en confiance. Slate rapporte qu’un professeur de management à l’université Marquette (Wisconsin, Etats-Unis) explique que ce diminutif peut rendre un PDG plus abordable, ce qui peut l’aider à réussir donc à gagner plus d’argent.

Publicité
En conclusion de leur enquête, le site de The Ladders donne un conseil à toutes les futures mamans : "donnez au bébé un prénom court et mignon – il vous remerciera un jour quand il gagnera de l’argent." 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité